Free étudie la possibilité de se lancer au Royaume-Uni.

Free étudie la possibilité de se lancer au Royaume-Uni.

Après son échec pour racheter T-Mobile au Etats Unis l’année dernière, Iliad serait prêt à étudier d’autres pistes de croissance externe sur le marché britannique.

Le fondateur de Free aurait approché OFCOM, le régulateur des télécoms du Royaume-Uni, afin d’exprimer son intérêt « préliminaire » pour une entrée sur le marché, rapporte Boursorama, qui cite des informations diffusées par le Financial Times.

Une porte s’ouvre avec la fusion qui s’annonce entre O2 et Three (deux opérateurs britanniques). Les autorités de la concurrence européenne « pourrait demander au futur groupe d’ouvrir son réseau aux concurrents », précisent nos confrères. Si l’Angleterre a l’avantage d’être un pays voisin au réseau de Free, le marché reste plus petit qu’attendu par Xavier Niel lors de la tentative de rachat de T Mobile US.

Interrogés à ce sujet, Iliad et l’OFCOM se sont refusés à tout commentaire.

Merci à AlX76