L’ex-directeur de SFR a touché 15 millions d’euros de plus-value

L’ex-directeur de SFR a touché 15 millions d’euros de plus-value
 
Les syndicats grincent des dents chez SFR. Alors que Eric Denoyer, l’ex directeur général de SFR, faisait déjà parler de lui au début du mois de février pour s’être vu accorder une prime de deux millions d’euros par le conseil d’administration de l’opérateur, la CFDT révèle, au journal Le Figaro, que ce dernier a également perçu 15 millions d’euros de plus-value grâce à la levée de ses stock-options. Somme venant s’ajouter aux 2 millions perçus au début du mois. Dans une situation de climat social tendu et en pleine négociation salariale chez SFR, les syndicats ont exprimé leurs indignations à ce sujet.
 
L’ex-DG de l’opérateur se justifie en précisant que sa « situation est publique » et qu’il va « réinvestir une partie de cette somme pour créer une entreprise dans le domaine des objets connectés en France. Je n’exclus pas d’investir dans des start-ups dans ce domaine. En outre, je vais payer énormément d’impôts, en France ».
 
Contacté par Univers Freebox, SFR n’a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet.