Vincent Bolloré et la nouvelle direction de Canal + refusent beaucoup plus de sujets pour l’émission « Spécial Investigation »

Vincent Bolloré et la nouvelle direction de Canal + refusent beaucoup plus de sujets pour l’émission « Spécial Investigation »
 
Vincent Bolloré est le censeur du groupe Canal +. C’est en tout cas ce qu’affirme le rédacteur en chef adjoint de l’émission « Spécial Investigation » de Canal +, Jean-Baptiste Rivoire, sur le plateau d’Arrêt sur Images. Ce dernier évoque notamment la censure autour du reportage du Crédit Mutuel par Bolloré. Depuis cet événement, le journaliste « ne reçoit plus aucun projet d’enquête sur le monde bancaire » :
 
« On doit aller voir la direction avec nos petits projets et demander la permission de faire nos enquêtes. En gros, sous l’ancienne direction, ça passait à 80 ou 90 % des cas. Depuis que Bolloré est sorti des fougères et a manifesté son pouvoir dans l’entreprise, ça se passe beaucoup plus mal » avoue-t-il.
 
D’autres reportages ont été retoqués par la direction de Canal + comme ceux sur Volkswagen, les attentats de Novembre, François Hollande ou bien encore sur le Nutella.