Orange a encore beaucoup recruté au 4ème trimestre 2015

Orange a encore beaucoup recruté au 4ème trimestre 2015
 
Orange vient de publier ce matin ses chiffres pour le 4ème trimestre 2015. Au niveau mondial, on notera surtout le résultat net part du groupe qui a été multiplié par près de 3, s’établissant à 2,652 milliards d’euros en 2015 contre 925 millions en 2014. Concernant les recrutements en France, les performances sont bonnes, aussi bien sur le fixe que le mobile.
 
Une belle performance sur le mobile
 
La dynamique commerciale reste forte au 4ème trimestre avec +179 000 ventes nettes de forfaits (hors machine to machin), dont 121 000 concernent les offres en ligne Sosh qui totalisent 2,938 millions de clients au 31 décembre 2015 (+19% sur un an). Au total, la base-clients des forfaits7 (20,264 millions de clients) est en hausse annuelle de +3,3%, et le nombre de clients 4G s’élève à 8,0 millions au 31 décembre 2015 (+1,4 million de clients au 4ème trimestre). Les ventes d’équipements mobiles progressent de +6,0% au 4ème trimestre 2015, tirées par le paiement étalé et les ventes de terminaux nus. 
 
121 000 nouveaux clients fixes au 4ème trimestre
 
La croissance des services fixes haut débit s’accélère (+3,2% après +2,3% au 3ème trimestre), tirée par la progression de la base-clients et la part croissante des offres fibre et premium (offres Play et Jet). La base-clients haut débit fixe s’élève à 10,734 millions d’accès au 31 décembre 2015, soit +121 000 sur le 4ème trimestre (+3,7% sur un an). Elle inclut à cette date 960 000 accès fibre contre 563 000 un an plus tôt (+71%). Les offres convergentes représentent 48,8% de la base-clients haut débit fixe au 31 décembre 2015 contre 44,3% un an plus tôt. 

Le chiffre d’affaires en France reste stable
 
Le chiffre d’affaires de la France, quasi stable au 4ème trimestre (-0,1%), confirme l’amélioration progressive des trimestres précédents. En particulier, les services mobiles enregistrent une baisse limitée à -0,2% : l’effet du développement rapide des offres SIM-only (soit 52% des forfaits grand public au 31 décembre 2015 contre 35% un an plus tôt) et, dans une moindre mesure, l’impact de la réforme des numéros spéciaux (Cette réforme décidée par le régulateur et mise en place à compter du 1er octobre 2015, conduit à inclure dans les forfaits illimités le prix des communications des appels vers numéros spéciaux (hors la surtaxe propre à certains de ces numéros spéciaux), sont compensés par la hausse des services mobiles fournis aux autres opérateurs. 
 
Discussions avec Bouygues Télécom
 
Orange a également confirmé en début d’année la reprise de discussions avec le Groupe Bouygues en vue d’un rapprochement avec Bouygues Télécom. Ces discussions se poursuivent et requièrent plusieurs semaines au moins avant d’aboutir à une décision. Orange n’agira que dans le seul intérêt de ses actionnaires, de ses salariés et de ses clients et sera particulièrement attentif à la création de valeur d’un tel projet.