Depuis quatre ans, les utilisateurs de smartphones s’appellent de moins en moins

Depuis quatre ans, les utilisateurs de smartphones s’appellent de moins en moins
 
C’est une enquête du cabinet d’audit Deloitte qui tente de prédire les dernières tendances en matière de communications entre les usagers, mais aussi de prédire les utilisations des différents outils informatiques et télécoms.
 
Le cabinet d’audit prévoit notamment une augmentation des paiements mobiles via les smartphones grâce à l’ensemble des systèmes déjà existants (comme Paypal ou Apple Pay) mais aussi de ceux à venir aux Etats-Unis et en Europe : « Pour améliorer le taux de conversion, les e-marchands se reposent de plus en plus sur les solutions de paiement mobiles tierces ». Deloitte ajoute : « d’ici à la fin 2016, le nombre de consommateurs ayant recours à ces solutions devrait croître de 150 % pour atteindre 50 millions d’utilisateurs réguliers à travers le monde »
 
 
L’enquête met également en avant une donnée intéressante : les utilisateurs de smartphones s’appellent de moins en moins au profit des SMS ou des messageries instantanées, qui connaissent un succès grandissant depuis quatre ans, comme le montre le graphique ci-dessous : « 26 % des détenteurs de smartphone ne passeront aucun appel en voix au cours d’une semaine donnée » affirme le cabinet d’audit.
 
 
Deloitte prédit également dans son rapport que « 100 opérateurs » proposeront un service VoLTE d’ici à la fin 2016 et que « 300 millions de consommateurs » devraient avoir accès à cette technologie en Europe et en Asie.