Partage de Bouygues Télécom : des propositions ont été faites à Free et SFR, selon Stéphane Richard

Partage de Bouygues Télécom : des propositions ont été faites à Free et SFR, selon Stéphane Richard

 
Les négociations entre Orange et Bouygues Telecom continuent actuellement, mais elles devraient être plus longues que prévues. Dans Les Echos, Stéphane Richard indique : « Je suis incapable de donner un calendrier aujourd’hui. De toute façon, on ne peut pas mettre des mois, donc je ne sais pas si ce sera fin février ou mi mars, mais ce sera dans ces eaux là ». Pour le patron d’Orange, « il est impossible d’aller jusqu’à l’été parce qu’il y a 14 millions de clients chez Bouygues Télécom qui se disent ou est-ce que je vais aller ? Et qu’il y a 7.500 salariés. Donc ce n’est pas possible, je trouverais irresponsable d’aller jusqu’à l’été »
 
Ce qui complique les négociations, c’est qu’elles intègrent également Free et SFR, puisqu’Orange seul ne peut absorber l’intégralité de Bouygues Télécom. Mais tous sont motivés affirme Stéphane Richard : «  Ce sont des discussions serrées, mais je tiens à souligner la dynamique d’ensemble. Car il n’y a pas un acteur qui se met en travers. Tout le monde a envie qu’on trouve une solution. C’est une opération majeure, une mutation très radicale ».
 
Concernant la question de la vente de fréquences, de réseau et de clients à Free et SFR, Stéphane Richard a indiqué : « On a fait des propositions, on a eu des contre propositions, on négocie, tout cela est compliqué ». Et de préciser : « C’est une entreprise dont personne ne peut garder l’entièreté donc il va y avoir répartition. Et il faut que les autres parties proposent une valorisation qui soit compatible avec la valorisation d’ensemble »