Pour le PDG de TF1, tout ce qui a été dit sur un rapprochement avec Orange « est sans objet et n’a aucun sens »

Pour le PDG de TF1, tout ce qui a été dit sur un rapprochement avec Orange « est sans objet et n’a aucun sens »
 
C’est dans un entretien donné au journal Le Figaro que le patron du groupe TF1, Nonce Paolini, s’est exprimé, afin d’évoquer plusieurs sujets en rapport avec l’actualité télévisuelle, mais aussi avec les télécoms.
 
Selon lui, le passage sur la TNT gratuite de LCI n’a rien à voir avec le fruit d’un compromis avec François Hollande : « Ce roman que certains essayent de distiller est une insulte faite aux rédactions de TF1 et de LCI. Il est inacceptable. Nous n’avons aucun lien avec une quelconque force politique qui voudrait bénéficier de LCI. Nous ne sommes les instruments de personne ! »
 
Concernant l’apparition d’une quatrième chaîne d’informations gratuite mais publique, Nonce Paolini réserve un accueil mitigé à cette dernière : « C’est un choix qui appartient à Delphine Ernotte et au gouvernement, dont l’ambition est de proposer une information indépendante. Comme nous ! Vous savez, la sérénade de l’indépendance, nous la déclamons tous au pied du balcon. Pour sa part, le groupe TF1 fait une information honnête, responsable, vérifiée et crédible ».
 
En revanche, le ton du PDG de la première chaîne française se fait plus ferme lorsque le rapprochement entre Orange et TF1 est évoqué : « Tout ce qui a été dit et sans objet et n’a aucun sens. C’est du roman. La question de la convergence est une tarte à la crème pour les chaînes de télévision gratuite. Aujourd’hui, TF1 a intérêt à diffuser le plus largement possible ses contenus auprès de tous les distributeurs. TF1 n’a jamais donné d’exclusivité à Bouygues Télécom. Cela n’aurait pas plus de sens qu’il en donne aux autres distributeurs »