Rachat de Bouygues Télécom : l’Etat rejette les ambitions de Bouygues de disposer de 15% d’Orange

Rachat de Bouygues Télécom : l’Etat rejette les ambitions de Bouygues de disposer de 15% d’Orange

Les réunions annoncées entre les dirigeants des opérateurs et le gouvernement ont eu lieu et les négociations entre Orange et Bouygues Télécom continuent d’avancer, même si elles rencontrent leurs premiers obstacles et pourraient prendre plus de temps que prévu.

En effet, d’après le Journal du Dimanche (JDD), l’annonce du mariage « ne sera pas mûre pour le 16 févier et devrait être décalée d’une semaine ». Par ailleurs, l’Etat, actionnaire à hauteur de 23%, a rejeté les ambitions de Bouygues de disposer de 15% d’Orange. Il ne devrait en « récupérer que 11% environ pour que l’Etat reste au-dessus du seuil fatidique de 20%. En parallèle, Free et SFR négocient les parties de Bouygues Telecom qu’ils rachèteront pour environ 4,5 milliards d’euros ». Si l’opération se concrétise, les deux concurrents « s’engageront à maintenir leurs effectifs pendant trois ans ».

Avec les négociations en cours, les projections vont bon train quant aux actifs que pourraient récupérer Free (réseaux, fréquences, boutiques,…). Se débarrassant d’un concurrent qui croque ses marges sur le fixe, le Trublion pourrait être le grand gagnant de ce futur accord, alors qu’il s’apprête à lancer la nouvelle Freebox. Souvenez-vous l’opérateur nous a confié que le lancement de la nouvelle Freebox est programmée entre février et juin 2016. On y est presque !

Free devra donc jongler entre plusieurs dossiers très importants (rachat et gestion d’une partie du réseau de Bouygues Télécom, lancement de la V7, contrat d’itinérance avec Orange, etc). Alors qu’elle vient à peine de commencer, l’année 2016 s’annonce riche en rebondissements !

Image : Maxppp