Orange assure qu’il ne soumettra pas son projet de rachat de Bouygues Télécom cette semaine, même si une réunion avec Valls serait prévue

Orange assure qu’il ne soumettra pas son projet de rachat de Bouygues Télécom cette semaine, même si une réunion avec Valls serait prévue

 
 
Le dossier du rachat de Bouygues Télécom avance, mais visiblement pas aussi vite que l’a annoncé hier l’agence Bloomberg, qui avait dévoilé la velléité d’Orange quant au rachat de son concurrent début décembre. Le site d’information a en effet indiqué qu’Orange allait soumettre cette semaine au 1er ministre son plan pour acquérir Bouygues Telecom. L’opérateur historique a réagi ce matin à cette rumeur par courriel, en indiquant que ce ne sera pas cette semaine même si un porte parole d’Orange évoque des échanges réguliers avec l’administration, rapporte Boursorama.
 
Réagissant aux rumeurs de Bloomberg, les représentants du gouvernement et de Bouygues ont refusé de commenter les réunions prévues cette semaine entre les dirigeants des opérateurs, le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Interrogés également, Iliad et Altice se sont refusés à tous commentaires.
 
Bloomberg a par ailleurs indiqué que, selon le projet de rachat, Orange ne conserverait que 20 à 30% de Bouygues Télécom. Le reste sera revendu à SFR et Free, notamment.