Qwant, le moteur de recherche qui protège les données personnelles, est en déploiement dans l’administration française

 
 
Le moteur de recherche français et européen Qwant est actuellement en déploiement expérimental au sein de l’administration française. C’est dans le cadre des discussions parlementaires relatives au projet de loi pour une République numérique qui se sont tenues le 21 janvier au soir, qu’ Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du numérique, a déclaré, interpelée au sujet de l’accès de l’ensemble des agents de la fonction publique au libre choix de leur moteur de recherche :
 
« […] Nous l’avons [mis] en œuvre à Bercy, à ma demande […] Nous avons procédé au déploiement expérimental du moteur de recherche Qwant, qui met en avant la protection des données personnelles et le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Nous avons demandé aux agents, sans naturellement les y obliger, d’utiliser par défaut ce moteur de recherche et l’analyse de leurs retours d’expérience est très intéressante. Comme vous le voyez, c’est dans une démarche d’encouragement que nous nous inscrivons plutôt que dans une démarche d’obligation. »
 
Vous pouvez tester Qwant en vous rendant sur www.qwant.com/