TripAdvisor et Yelp accusent Google de favoriser ses propres résultats de recherche

 Déjà empêtré dans plusieurs affaires judiciaires en Europe, Google est de nouveau accusé de favoritisme, mais cette fois par deux de ses concurrents : TripAdvisor et Yelp. Les deux entreprises américaines accusent le géant californien de favoriser ses propres résultats de recherche en faisant apparaitre les liens des deux accusateurs en bas de page lors d’une recherche. Le PDG de TripAdvisor lui-même, Stephen Kaufer, s’en est d’ailleurs plaint sur Twitter :

 

Alors que les deux entreprises victimes crient à la manipulation, Google se contente de répondre en évoquant un « bug » dans les résultats de recherche. Cette réponse de la firme de Mountain View lui a valu plusieurs comparaisons sur Twitter avec Donald Trump, actuel candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis, et dont l’honnêteté est souvent remise en question par les médias américains.