Les marques Numericable et Virgin Mobile s’effacent au profit de SFR et RED.

Les marques Numericable et Virgin Mobile s’effacent au profit de SFR et RED.

Le 30 octobre 2014, l’Autorité de la concurrence a autorisé le rachat de SFR par Numericable, filiale du groupe Altice. Aujourdhui, la marque Numericable tire doucement sa révérence. Selon Le Parisien, mardi, la direction de l’opérateur a annoncé la nouvelle lors d’un CE extraordinaire.

Numericable, c’est fini…

« Les offres premium du groupe seront portées par une marque unique sur le fixe et le mobile : SFR, mieux adaptée à la stratégie (…) du groupe. La marque Numericable est amenée à disparaître en conquête dans un premier temps et à terme sur le parc avec, en cible, une migration des clients vers SFR », indique le document de travail présenté par la direction.

Conséquence : 62 boutiques Numericable disparaîtront dans les mois à venir. Seules six boutiques devraient reprendre les couleurs de SFR. Niveau salarial, 235 salariés, dont 44 responsables de boutique, sont concernés par ce remaniement, précise le Parisien.

Un coordinateur CFDT du groupe Numericable-SFR, s’inquiète du non-renouvellement des « CDD ainsi que du sort des sous-traitants », alors que le délégué CFE-CGC explique qu’ils seront « très vigilants sur les conditions de travail (…) On ne voudrait pas connaître la situation de France Télécom : avec la réorganisation, des salariés avaient récupéré des missions pour lesquelles ils n’étaient pas compétents. On a vu les conséquences…».

Virgin Mobile est "RED" aussi…

Autre marque détenue par Numéricable-SFR, « amenée à disparaître », Virgin Mobile. Les produits et services devraient être regroupés sous la marque SFR alors que les offres low-cost 100 % Internet seront disponibles sous un seul nom, RED.

Le Parisien rapporte que Numericable-SFR souhaiterait faire migrer les clients de Virgin mobile « sans engagement » vers les offres RED (sans engagement), alors que les clients forfaits « avec engagement » seraient orientés vers ceux (avec engagement) de SFR. Toute l’activité digitale de Virgin Mobile serait regroupée au sein du groupe Omea Telecom, détenu également par Patrick Drahi. « L’ambition de la nouvelle entité RED serait de dépasser en nombre de clients son principal concurrent, Sosh, dès 2017 ».

Les marques Numericable et Virgin Mobile s’effacent donc… au profit de SFR et RED.

Ce n’est pas vraiment une "Drahi-son". L’homme d’affaires met simplement en pratique la convergence entre ses différentes acquisitions dans les télécoms. Patrick Drahi est un petit génie des montages financiers.

Surnommé aussi le "Roi du LBO", spécialiste du rachat par endettement, Patrick Drahi avait signé l’an dernier un chèque de 13,63 milliards pour se payer SFR. Le premier acompte n’est prévu que pour mai 2019, mais des dizaines de millions d’euros d’intérêts circulent déjà chaque mois. Sans compter qu’il va falloir commencer à allonger les biffetons pour investir dans les réseaux.

Un expert des montages financiers, certes… Mais a-t-il vraiment le temps, à cette vitesse, d’intégrer/faire converger toutes les sociétés qu’il enfile…