Arrivée de Free à la Réunion et à Mayotte : Orange annonce que « les cartouches sont prêtes »

Arrivée de Free à la Réunion et à Mayotte : Orange annonce que « les cartouches sont prêtes »

Univers Freebox vous en parle depuis plusieurs mois. Free devrait arriver à Mayotte et à la Réunion, avec un partenaire, le groupe Hiridjee (qui a racheté récemment les activités Télécom d’Altice à La Réunion et à Mayotte). Cette prise de participation était cependant soumise à l’autorisation de l’Autorité de la concurrence.

Cette dernière a annoncé le 20 octobre 2015, qu’elle autorisait l’acquisition par Iliad de 50% du capital de la société Telecom Réunion Mayotte. Celle-ci est dorénavant contrôlée de manière conjointe par le groupe Iliad et le groupe Hiridjee. Ces derniers exerceront ainsi un contrôle conjoint sur les activités mobiles d’Outremer Telecom.

« Les cartouches sont prêtes » contre Free à la Réunion et Mayotte

Cette opération permet donc à la maison-mère de Free et Free Mobile d’entrer sur les marchés de La Réunion et de Mayotte. Une arrivée qui ne passe pas inaperçu du côté d’Orange. Eric Bouquillon, l’ex-directeur général d’Orange Réunion-Mayotte, annonce que l’opérateur a d’ores et déjà prévu plusieurs scénarios pour contrer l’offensive de Free.

Orange Réunion-Mayotte est « prêt, Nous nous adapterons à la stratégie de Free. Les cartouches sont prêtes. Nous verrons quelles options nous allons décliner ». Il explique par exemple que « les offres mobiles de Free sont adossées à la Freebox. Ce qui n’est pas le cas ici et c’est un vrai sujet qui mérite d’être observé ».

« De l’offre (Rife) à deux euros comme Free » au « lancement de l’offre Révolution d’Antenne Réunion Mobile », Orange s’illustre parfaitement dans le manque de créativité, en copiant les idées de Free, alors qu’il n’a toujours pas lancé la 4G. « Les consommateurs devront, j’ai bien peur, patienter jusqu’à la mi-2016 », explique-t-il. A noter, le processus d’attribution des fréquences 4G n’a pas encore débuté à la Réunion (Orange, Free et Télco seront vraisemblablement candidats).

Concernant une éventuelle baisse de prix à la Réunion et à Mayotte avec l’arrivée du Trublion, il répond simplement qu’Orange « ne pratique pas les tarifs, qui sont les nôtres, pour le plaisir, croyez-le » . Il se veut néanmoins plutôt rassurant en précisant que « ces dernières années, les prix ont diminué alors que les offres sont de plus en plus généreuses (…) Cette tendance va se poursuivre, forcément ».

NB : L’ex-directeur général d’Orange Réunion-Mayotte a quitté son poste le 28 octobre 2015 (pour un départ en Guinée). Il a été remplacé par Mireille Helou (anciennement à la tête de la branche "Entreprises" au Kenya).

Source : Le quotidien de la Réunion