Le nombre d’abonnements Haut Débit baisse au profit du Très Haut Débit

Le nombre d’abonnements Haut Débit baisse au profit du Très Haut Débit

Publié par l’ARCEP hier, l’observatoire des marchés des communications électroniques au 2e trimestre 2015 contient également le nombre d’accès internet à haut et très haut débit. Celui-ci s’élève à 26,3 millions au 30 juin 2015 (+865 000 en un an).

Depuis le quatrième trimestre 2014, seuls les accès au très haut débit sont en augmentation, d’au moins un million par an chaque trimestre (+1 million en un an au quatrième 2014, +1,3 million au premier trimestre 2015 et +1,5 million au deuxième). La part des accès haut débit baisse ainsi de 6 points en un an au profit des accès à très haut débit, qui représentent 15% des accès au deuxième trimestre 2015.

22.4 millions d’abonnement Haut Débit au 2e trimestre 2015

Fin juin 2015, le nombre d’abonnés au très haut débit atteint 28% du nombre total de logements éligibles au très haut débit toutes technologies confondues (+7 points en un an). Le nombre d’abonnements à haut débit (22,4 millions au deuxième trimestre 2015) est constitué à 98% d’accès DSL (22,0 millions d’abonnements), mais le nombre de souscriptions aux autres modes d’accès (câble, satellite, boucle locale radio, wifi) progresse (+12,1% en un an, soit +51 000 abonnements) pour atteindre 475 000 à la fin du trimestre.

3.8 millions d’abonnement Très Haut Débit au 2e trimestre 2015

Le nombre de souscriptions aux accès au très haut débit atteint 3,8 millions au 30 juin 2015. La majorité de la croissance annuelle (+872 000) provient des abonnements dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbits/s (1,7 million au deuxième trimestre 2015). Les souscriptions aux autres modes d’accès au très haut débit sont également en hausse, que cela soit les abonnements en fibre optique de bout en bout (1,1 million, soit +420 000 en un an), ou les accès disposant d’un débit supérieur ou égal à 100 Mbits/s (1 million, soit +190 000 en un an).

A noter, sont comptabilisés comme des abonnements très haut débit, les accès à l’internet dont le débit crête descendant est supérieur ou égal à 30 Mbits/s : ces abonnements concernent des réseaux en fibre optique de bout en bout, des réseaux dits « hybrides fibre câble coaxial » (HFC), des réseaux en fibre optique avec terminaison en câble coaxial (FttLA), ainsi que les abonnements VDSL2 lorsque l’abonné est situé suffisamment près de l’équipement actif de l’opérateur pour bénéficier d’un débit égal ou supérieur à 30 Mbits/s. Le VDSL2 est une technologie utilisée par les opérateurs depuis le 1er octobre 2013, mais dont l’accès aux lignes en distribution indirecte a été ouvert le 27 octobre 2014. 

Le nombre d’abonnements très haut débit dont le débit est supérieur ou égal à 100 Mbits/s est également publié.

Retrouvez notamment d’autres articles concernant le Mobile : 

-  L’utilisation des réseaux 3G et 4G est en progression.

-   Portabilité : près de 1,3 million de numéros ont changé d’opérateur au 2e trimestre 2015.

-   L’ARCEP démontre que la consommation data augmente fortement, ce qui conforte la stratégie de Free.