Rachat de CableVision : ça se passe mal pour Patrick Drahi

Rachat de CableVision : ça se passe mal pour Patrick Drahi

Ca se gâte pour Patrick Drahi. Altice a encore réduit son émission obligataire pour l’achat de Cablevision. Nous l’évoquions ensemble, le groupe Altice a annoncé l’acquisition du câblo-opérateur américain, CableVision, pour 15.8 milliards d’euros (17.7 milliards de dollars).

Cette nouvelle acquisition est, selon l’homme d’affaires, une nouvelle étape pour Altice sur le marché américain après le rachat de Suddenlink, il y a quelques mois (les 2 opérateurs représentent le 4e plus grand câblo-opérateur sur le marché américain).

Mais l’acquisition de CableVision ne se déroule pas comme prévu. En effet, Reuters rapporte qu’Altice a lancé « vendredi une émission obligataire à haut rendement de 4,8 milliards de dollars, dont il a réduit à nouveau le montant ». C’est la deuxième fois que le groupe de Patrick Drahi réduit la taille de cette émission cette semaine « par rapport au montant initialement envisagé de 6,3 milliards de dollars. Cela devrait le contraindre à relever le montant du prêt également envisagé pour financer le rachat de Cablevision pour 17,7 milliards de dollars ».