SFR-Numéricable : très importante perte d’abonnés fixe et mobile au 2ème trimestre

SFR-Numéricable : très importante perte d’abonnés fixe et mobile au 2ème trimestre

 
SFR Numéricable vient de publier ses chiffres pour le 2eme trimestre 2015. Et encore une fois, si concernant le bénéfice, les marges et l’ARPU, les chiffres sont bons, les recrutements dans le fixe et le mobile, eux, sont encore en forte baisse. Et cette baisse est encore plus importante qu’au 1er trimestre
 
SFR Numéricable a perdu 119 000 abonnés fixe au 2ème trimestre
 
SFR-Numéricable ne communique pas sur ses recrutements de client dans le fixe, il indique juste disposer de 6,401 millions de foyers abonnés au Haut Débit dont 1,665 million à la Fibre. En comparant avec le trimestre précédent où il avait 6 520 000 clients fixe, la perte est donc de 119 000 abonnés fixe. La perte d’abonnés fixe s’accélère donc, après une perte de 57 000 abonnés au 1er trimestre 
 
Importante perte de clients dans le mobile
 
SFR-Numéricable se veut rassurant en expliquant que « la relance commerciale sur le mobile annoncée au mois de mai commence à porter ses fruits avec des ventes brutes record au mois de juin, en hausse de plus de 40%, à comparer aux autres mois du premier semestre. Au 30 juin, le groupe totalise 21,895 millions de clients mobile ». Sauf que si les ventes brutes sont en hausse, elles ne compensent pas les résiliations. Le trimestre précédent, SFR Numéricable disposait de 22 494 000 clients mobiles, il a donc perdu 599 000 clients au 2ème trimestre, soit encore davantage qu’au 1er trimestre (445 000)
 
 
Croissance des ARPU Fixe et Mobile
 
En voie de stabilisation au premier trimestre, l’ARPU (revenu moyen par abonné) mobile repart à la hausse à 26,1€ en augmentant de 0,4% par rapport au 2ème trimestre 2014. Il suit le chemin de l’ARPU fixe qui continue sa progression avec un ARPU à 35,3€ en hausse de 3,8% sur un an et dont l’ARPU d’acquisition est 9% supérieur à celui de la base. La stratégie marketing portée sur la création de valeur grâce à une orientation claire sur les clients à valeur et les offres quadruple play s’applique désormais au Mobile comme au Fixe.
 
Amélioration de la tendance du chiffre d’affaires, sur le trimestre (+1,3%) et sur un an (-2,4%)
 
Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre s’élève à 2 781M€ en baisse de 2,4% sur un an et en augmentation de 1,3% en comparaison du premier trimestre.
Ce bon résultat confirme le ralentissement de la baisse du chiffre d’affaires par rapport au 1er trimestre 2015 au cours duquel la baisse du chiffre d’affaires atteignait -4,6%.
Sur le marché grand public, le chiffre d’affaires est en baisse de 2,3%, à 1 912M€. Le chiffre d’affaires sur le Fixe est en baisse de 1,5% et le chiffre d’affaires sur le Mobile est en baisse de 2,9%.Sur le marché entreprises, le chiffre d’affaires a diminué de 3,9%.

Forte croissance de l’EBITDA ajusté confirmée (+19%) et marge d’EBITDA ajusté à 38%
 
Le chemin de la croissance retrouvé en début d’année se confirme au deuxième trimestre avec une croissance d’EBITDA ajusté de 19%, à 1 056M€, grâce au programme de synergies réalisées par le Groupe.
La marge d’EBITDA ajusté a gagné 7,2pts à 38,4%, ce qui conforte le Groupe dans sa capacité d’atteindre à moyen terme son objectif de 45%.
 
Accélération du rythme des migrations ADSL vers la Fibre
 
Le programme de migration des clients haut débit fixe (ADSL) vers le très haut débit (Fibre) est engagé. Avec 25 000 migrations, les volumes du mois de juin sont cinq fois supérieurs à ceux de janvier.