Free Mobile : Et si Google accélérait le mouvement pour l’EAPSIM grâce aux Freenautes

Free Mobile : Et si Google accélérait le mouvement pour l’EAPSIM grâce aux Freenautes

Vous l’avez sans doute remarqué, le logo « Free WiFi » n’apparaît pas dans le descriptif du Nexus 6 sur la plateforme Free Mobile (il peut gérer EAPSIM avec une petite manipulation). Le logo n’apparaissait pas non plus lorsque l’opérateur proposait le Nexus 5 ou le Nexus 4.

Si les abonnés Free Mobile peuvent bien évidemment connecter leurs pc/mobiles/tablettes sur les bornes FreeWiFi_Secure, certains terminaux sous Android – comme le Nexus 5 – ne sont pas compatibles avec l’EAPSIM. Sans cette fonctionnalité, ils ne peuvent pas se connecter à « FreeWifi_Secure ».

Les avantages du réseau FreeWiFi_Secure et de l’EAPSIM

Lancé par Free en avril 2012, « FreeWiFi_Secure » est un réseau WiFi communautaire Free permettant un accès Internet nomade illimité automatique. En effet, il permet aux abonnés mobiles Free (tous forfaits confondus) dont le téléphone est compatible, de basculer automatiquement d’une connexion 3G/4G au réseau communautaire FreeWiFi, sans manipulation.

Reposant sur le protocole d’authentification EAP-SIM, FreeWiFi_Secure est entièrement sécurisé, chaque abonné se connectant automatiquement au réseau WiFi communautaire par une adresse IP dédiée et dont les communications sont chiffrées (WPA).

L’avantage majeure d’EAP-SIM réside dans le fait qu’aucune saisie d’identifiant n’est nécessaire, l’authentification se faisant avec la carte SIM. Il permet également d’accéder à Internet sans que la consommation DATA ne vienne réduire le volume de donnée inclus dans l’offre Free (très utile pour les abonnés au forfait Free Mobile à 2€ qui bénéficient seulement de 50 Mo de Data).

La faute à Google…

Les terminaux Android concernés par cette incompatibilité géreront nativement l’EAPSIM, le jour ou Google l’intégrera dans les mises à jour de son système d’exploitation mobile. Si ce problème a déjà été signalé par le bugtracker d’Android, @GiblsGibls appelle les Freenautes à contribuer à ce sujet, afin que le géant américain accélère un peu le mouvement, en ajoutant "une étoile".

Pour faire avancer le schmilblick et conscient des problèmes rencontrés par les utilisateurs, il devrait de son côté créer et publier une nouvelle application pour le Nexus 6, à télécharger directement sur le Play Store, évitant ainsi toute manipulation.

Les iPhone (6, 6+, 5S, 5C) ou encore les Nokia sont compatibles avec l’EAP-SIM (ces derniers ont connu quelques ratés). Sous Android, la majorité des smartphones vendus par Free permet d’y accéder ainsi que les derniers modèles de certains constructeurs. Il s’agit avant tout d’un ajout des constructeurs dans leurs terminaux, c’est notamment le cas pour Samsung, Sony, Huaweï, Alcatel…

Pour d’autres smartphones sous Android, il faut parfois réaliser un paramétrage assez laborieux pour bénéficier de l’EAP-SIM. Afin de vous faciliter la tâche, l’application non-officielle, « FreeWifiConfig » est là pour vous aider. Cette dernière permet d’enregistrer la configuration nécessaire à la connexion au réseau FreeWiFi_Secure. A noter, les téléphones vendus par Free Mobile n’ont pas besoin de cette application. Par ailleurs, celle-ci n’est pas compatible avec tous les smartphones. 

Il y a aussi la très officielle application Messagerie Vocale Visuelle de Free Mobile. Celle-ci apporte une configuration simplifiée de Freewifi_Secure (dans le menu Outils). L’application est disponible gratuitement sur le Play Store.

Mise à jour : Grâce à vos nombreuses contributions, EAP-SIM est le premier sujet de la liste des bugs Android M (38 étoiles déjà).