Numericable-SFR : 400 Mb/s en FTTLA dans certaines villes des Yvelines

Numericable-SFR : 400 Mb/s en FTTLA dans certaines villes des Yvelines

Grâce à la modernisation de son réseau, Numericable-SFR propose désormais 400 Mb/s dans certains quartiers des Yvelines (auparavant limités à 30Mb/s ou 100Mb/s). Nos confrères de GénérationCâble relayent les deux têtes de réseau (et les villes) concernées par cette montée en puissance du débit.

-  Tête de réseau Saint-Germain : Saint-Germain-en-Laye, Aigremont, Chambourcy, Chatou, Croissy-sur-Seine, Maisons-Laffitte, Mareil-Marly, Marly-le-Roi, Le Mesnil le Roi, Le Pecq, Le Port Marly, Le Vésinet et Fourqueux.

-  Tête de réseau de Versailles : Versailles, Le Chesnay, Roquencourt et Velizy.

Pour rappel, Free et Orange sont main dans la main pour dénoncer l’utilisation qu’ils estiment abusive, du terme « fibre » par l’ensemble Numéricable-SFR. C’est en partie sur l’accessibilité du débit annoncé que le premier et le dernier entrant se focalisent.

D’une part, Orange. qui dénonce de la « fausse fibre. (…) La communication ainsi réalisée pourrait relever d’une pratique commerciale trompeuse ». De l’autre, Free. Le dernier entrant s’est tourné vers l’Autorité de la concurrence, Bercy, l’Arcep, le gendarme des Télécoms… exigeant « un rappel à l’ordre »

Même si Numericable-SFR fait des efforts pour préciser le débit théorique disponible lors de la procédure d’inscription, « les détracteurs du nouvel ensemble SFR-Numericable, Free en tête, expliquent à qui veut l’entendre que ce très haut débit, jusqu’à 800 Mbits/seconde, n’est disponible que dans quelques quartiers ».

De bonne guerre, Jérôme Yomtov, le directeur général délégué de Numéricable, avait alors répondu que les 800 Mbits/seconde avaient au moins le mérite d’être accessibles « aux 600 000 foyers parisiens raccordés à notre réseau. Celui qui dit ça, annonçait à grand bruit en 2007 qu’il investirait massivement dans la fibre, ce qu’il n’a pas fait ».

FTTH p2p, FTTH Gpon, FTTLA, câble coaxial…

Techniquement, Free et Orange ont raison, la fibre optique n’est pas le câble, et les performances de ce dernier sont moins bonnes, quand bien même seule une petite partie serait en câble coaxial.

Pour visualiser d’un coup d’oeil les différences entre les offres FTTLA 200Mb/s, 400Mb/s et 800Mb/s de Numéricable-SFR et Bouygues Télécom (zone 200Mb/s), celles de Numéricable-SFR, Orange et Bouygues en FTTH GPON (jusqu’à 1Gb/s) et celle de Free en FTTH P2P (jusqu’à 1Gb/s, vous pouvez consulter ces 3 schémas diffusés sur le forum de lafibre.info :

Outre cette querelle entre opérateurs, cette montée en débit sur le réseau de Numericable-SFR reste une excellente nouvelle pour les abonnés concernés (auparavant limités à 30Mb/s ou 100Mb/s).