Free et Orange dénoncent la “fausse fibre” de SFR-Numéricable

Free et Orange dénoncent la “fausse fibre” de SFR-Numéricable

Ca devient maintenant une habitude, les opérateurs télécoms ont une préférence pour en appeler au droit quand ils s’opposent à leurs concurrents. Et Le Parisien rapporte un nouvel épisode de cette guerre juridique. Cette fois-ci, Free et Orange sont main dans la main pour dénoncer l’utilisation qu’ils estiment abusive, tu terme « fibre » par SFR-Numéricable. 
 
« Pour Orange, c’est de la «fausse fibre». Dans une note blanche adressée à la DGCCRF (la répression des fraudes), l’opérateur historique évoque la nouvelle campagne publicitaire de SFR et écrit : «La communication ainsi réalisée pourrait relever d’une pratique commerciale trompeuse». Free s’est tourné vers l’Autorité de la concurrence, Bercy, l’Arcep, le gendarme des Télécoms… exigeant un rappel à l’ordre", rapporte Le Parisien.
 
Techniquement, Free et Orange ont raison, la fibre optique n’est pas le câble, et les performances de ce dernier sont moins bonnes, quand bien même seule une petite partie serait en câble coaxial. Mais il semble que ce soit davantage sur l’accessibilité des débits annoncés que Free et Orange se focalisent. « Les détracteurs du nouvel ensemble SFR-Numericable, Free en tête, expliquent à qui veut l’entendre que ce très haut débit «Jusqu’à 800 Mbits/seconde» n’est disponible «que dans quelques quartiers», rapporte Le Parisien. Un argument plutôt léger quand on sait que seuls 100 000 abonnés sont abonnés à la fibre chez Free, alors que l’opérateur annonce pourtant proposer la fibre à 1 Gbits/s, même si cela est réservé à une petite minorité. Jérôme Yomtov, le directeur général délégué de Numéricable, a d’ailleurs rétorqué que les 800 Mbits/seconde sont accessibles « aux 600 000 foyers parisiens raccordés à notre réseau. Celui qui dit ça, annonçait à grand bruit en 2007 qu’il investirait massivement dans la fibre, ce qu’il n’a pas fait»
 
Source : Le Parisien