“Xavier Niel est en train de révolutionner l’éducation nationale” selon le président du CNN

“Xavier Niel est en train de révolutionner l’éducation nationale” selon le président du CNN

C’était la cinquième fois depuis le début du quinquennat que François Hollande tenait sa conférence de presse, devant quelques centaines de journalistes français et internationaux. Elle a duré 2 heures, mais la question du numérique est arrivée dés la vingtième minute. Le chef de l’État réclame une "grande école du numérique", qui concernera tous les élèves suivis par l’éducation nationale.

À ces propos, Benoît Thieulin, le président du Conseil National du Numérique, a été interviewé par Les Echos au sujet de la fameuse grande école du numérique. Celui-ci se "réjouit d’un discours qui met en lumière l’importance stratégique qu’il y a à ce que l’école accélère sur les sujets numériques", et invite au savoir-vivre dans une société connectée.

 

Pour Benoît Thieulin, l’idée de François Hollande a un nom, ou plutôt un chiffre : 42. L’école de Xavier Niel est selon lui : "une initiative géniale où, à part l’excitation et un minimum de savoir, il n’y a pas de pré-requis, pas de diplôme pour y entrer". L’école est en effet réputée pour sa pédagogie poussant les étudiants à innover et penser différemment. Les étudiants sont sélectionnés sans aucune condition de diplôme, mais sur des tests destinés à évaluer la capacité des aspirants à apprendre. "Xavier Niel est en train de révolutionner l’éducation nationale. Il le fait modestement, mais l’expérimentation qu’il conduit a beaucoup de succès", poursuit le président du CNN.

En conclusion "cela veut dire apprendre les usages et le code" pour Benoît Thieulin. Mais aussi et surtout le "vivre-ensemble", ou à l’heure ou les SnapChat et autres bidules deviennent des sujets sérieux, et ou les actes peuvent être moins anodins qu’on ne le pense.