Fréquences 700 MHz : L’ARCEP n’exclut pas de garantir un lot pour Free Mobile

Fréquences 700 MHz : L’ARCEP n’exclut pas de garantir un lot pour Free Mobile

Interrogé à propos de l’appel d’offre pour les fréquences 700 MHz, Sébastien Soriano, le Président de l’ARCEP, a assuré jeudi au micro de BFM TV : "Nous ne sommes pas en retard, nous avons prévu de lancer un appel à candidatures début juillet". 
 
Une consultation avait ainsi été réalisée par l’ARCEP afin de dégager les contours de cet appel d’offre. Il en ressortait notamment la question de l’équilibre des patrimoines spectraux entre les 4 opérateurs de réseaux mobiles qui opèrent actuellement en métropole. Free Mobile dispose en effet de moins de fréquences que ses concurrents, et a en particulier moins de fréquences basses :
 
 
Interrogé sur la sujet, Sébastien Soriano a indiqué que "Free est un opérateur qui a moins de fréquences que les autres", et n’a pas exclu qu’un lot lui soit garanti lors du futur appel d’offres, l’essentiel étant "que la procédure retenue soit solide juridiquement", rapporte Le Figaro
 
Nul doute cependant que les autres opérateurs devraient monter au créneau afin que Free Mobile ne bénéficie pas de cet avantage, comme l’a déjà fait récemment Stéphane Richard.