18 millions de smartphones vendus en France en 2014 : un marché accentué par Free Mobile et le “sans engagement”

18 millions de smartphones vendus en France en 2014 : un marché accentué par Free Mobile et le “sans engagement”


Selon l’institut GfK, le smartphone serait le produit électronique le plus vendu en France, avec 18 millions d’unités vendus en 2014, soit 15 % de plus que l’année précédente – le tout pour un parc de 42 millions d’unités. Cette hausse s’explique en partie par une démocratisation du marché, et une baisse du prix moyen permis aux marques de second plan comme Wiko qui serait devenu en 2 ans le numéro 3 en volume sur le marché. Grâce à des méthodes agressives, ces nouveaux constructeurs comme Xiaomi ou Huawei se font de plus en plus visibles, et se permettent de jouer dans la cour des grands.

« C’est logique, comme dans le PC, on assiste à une banalisation du matériel dans le smartphone. Tout le monde propose plus ou moins le même produit. La valeur ne se fait plus sur le hardware, mais sur le logiciel, les applis… » explique Benoit Flamant, directeur général de Fourpoints.

Du coup, ce sont toutes les grandes marques qui voient leurs bénéfices chuter au profit des constructeurs moins connus. Ces derniers s’attaquant à d’autres aspects de la vente de mobiles, comme la distribution. Car comme l’explique LSA-Conso « une autre conséquence de la démocratisation du smartphone, l’appareil est de plus en plus acheté sans forfait par les clients ».

Un phénomène en partie accentué par « l’arrivée de Free Mobile avec ses forfaits sans engagements ». Là où la distribution représentait 43 % des ventes en 2011, elle représente 52 % en 2014, et devrait encore croître.

 

Source : LSA-Conso