Vodafone intéressé pour reprendre Cabovisao à Altice

On le sait depuis hier, la Commission européenne a autorisé Patrick Drahi à racheter l’opérateur Portugal Telecom pour 7,4 millions d’euros, mais sous conditions. En effet Bruxelles craint que « l’entité issue de la concentration ne subisse pas une pression concurrentielle suffisante de la part des autres acteurs sur le marché ».

Consensuel, Patrick Drahi a fait preuve de bonne volonté, et en échange du feu vert de la Commission, le PDG d’Altice a proposé les cessions de ses filiales Cabovisao et ONI. « Ces engagements structurels clairs suppriment totalement le chevauchement entre les activités d’Altice et de PT Portugal » a indiqué la commission. La CE précise aussi avoir rejeté la demande de renvoi de dossier à l’autorité portugaise de la concurrence.

Pour les cessions de ces deux filiales, Vodafone aurait manifesté son intérêt pour reprendre l’opérateur Cabovisao. Selon l’AFP, d’autres seraient aussi sur le coup, sans donner plus de précisions pour le moment. Vodafone, qui est numéro deux sur le marché mobile Portugais n’a pour le moment fait aucun commentaire, pas plus qu’Altice. Un porte parole de ce dernier a néanmoins indiqué qu’il était tout à fait possible pour Altice d’exécuter le rachat de Portugal Telecom, avant de procéder aux cessions des deux filiales.