Altice autorisé à racheter Portugal Telecom, mais sous conditions


Ca y est, Altice va mettre la main sur Portugal Telecom. Après 5 mois de rumeurs, la Commission européenne autorise enfin Patrick Drahi à s’offrir l’opérateur pour 7,4 milliards d’euros, mais à la condition de céder deux filiales au Portugal.

La proposition vient d’Altice, qui a proposé de céder deux filiales qu’ils possède au Portugal, Cabovisao et ONI, offrant respectivement des services de télévision payante, internet, téléphonie, et des services d’entreprise pour la seconde. En échange de quoi, le tycoon peut reprendre Portugal Telecom.

La Commission objecte surtout sur le fait que le nouvel ensemble ne maintiendra pas une concurrence assez stable, ce qui pourrait se traduire par une hausse des prix.

Triste dénouement d’une fusion ratée, la cession de Portugal Telecom par Oi était repoussée depuis le début de l’année suite à une perquisition judiciaire pour fraude. Les cours de la bourse de l’opérateur avaient même étés suspendus.

D’après la presse portugaise, Altice ne devrait pas avoir de mal à trouver de preneurs pour Cobavisao et ONI. Le premier serait déjà lorgné par Nos et Vodafone.

 

Source : La Tribune