Nouvelle hausse tarifaire chez SFR, cette fois-ci sur les communications fixes

Nouvelle hausse tarifaire chez SFR, cette fois-ci sur les communications fixes


Nouvelle journée de majoration tarifaire chez SFR, après les augmentations sur les box, puis sur les forfaits mobiles, en passant par les options TV, ce sont désormais les coûts des communications fixes, y compris depuis les box, qui augmentent pour les abonnés SFR. Les abonnés concernés ont été prévenus de ces augmentations par mail courant février. (Ces modifications tarifaires étaient déjà en vigueur pour les nouveaux abonnés à partir du 1er avril, elles le sont désormais pour tous les abonnés à partir du 9 avril).

Ces augmentations s’appliquent donc de la manière suivante :
 

  • Le coût de mise en relation des appels en France et vers l’international passe à 0,27 euros, contre 0,12 euros avant pour les fixes et 0,22 pour les mobiles et 0,29 euros vers Free Mobile.
     
  • Le coût des appels vers les fixes de France passe désormais à 0,025 euros par minutes, contre 0,03 avant en national, et 0,009 en local.
     
  • Les tarifs de communication vers les fixes à l’étranger augmentent de manière démesurée ; par exemple un appel vers les Etats-Unis ou le Canada autrefois facturé 0,05 euros la minute, passe à 0,77 euros, soit un tarif multiplié par 15.
     
  • Les appels vers les mobiles de la Réunion, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane Française sont désormais facturés 0,57 euros contre 0,47 avant.
     
  • Les appels vers certains pays d’Europe (Espagne, Allemagne, Belgique, Royaume-Uni, Italie) passent de 0,08 euros par minute pour les fixes à 0,14 euros. Et pour les mobiles, ce coût passe de 0,35 euros la minute à 0,38.
     
  • Enfin, est majoré le coût des appels vers les mobiles de certains pays d’Afrique : Sénégal, Cameroun, Côte d’Ivoire, Madagascar. Les communications passent de 0,86 euros à 1,01 euros la minute.
     

SFR précise que si le forfait intègre ces destinations en illimité, la hausse tarifaire ne s’applique pas, sauf en cas de dépassement de la limite de 250 correspondants différents dans le mois, ou de 3 heures par appels.

A noter que ces changements intervenant sur des contrats en cours, l’abonné concerné peut tout à fait choisir de résilier son contrat sans pénalité, et dans un délai de 4 mois suivant le changement tarifaire.