Jean-René Cazeneuve dénonce « les pourvoyeurs de rumeurs » qui annoncent le rachat de Bouygues Télécom

Jean-René Cazeneuve  dénonce « les pourvoyeurs de rumeurs » qui annoncent le rachat de Bouygues Télécom

 
Depuis de nombreux mois déjà, Bouygues Télécom est au centre de toutes les spéculations. Après le rachat avorté de SFR par Bouygues Télécom, c’est Free qui avait souhaité acheter l’opérateur de Martin Bouygues, mais les deux protagonistes ne s’étaient pas mis d’accord sur le prix. Se fut ensuite Orange qui s’est intéressé au dossier l’été dernier, mais là aussi, l’histoire avait capoté.
 
Depuis, Bouygues Télécom ne s’exprime plus sur son rachat et assure pouvoir continuer seul. Mais Numéricable est en embuscade et accrocherait bien Bouygues Télécom à son tableau de chasse. Cette situation laisse ainsi la place à toutes les spéculations et les analystes tablent sur un rachat plus ou moins rapide de Bouygues Télécom. 
 
Mais cela ne semble pas plaire à Bouygues Télécom. Jean-René Cazeneuve, directeur adjoint de Bouygues Telecom, s’est énervé sur Twitter en publiant le message « #guerredestelecom Les pourvoyeurs de rumeurs prennent leurs désirs pour des réalités. Les chiens aboient, la caravane passe…. ». Cela semble indiquer que Bouygues Télécom n’est pas à vendre. Mais dans le monde des affaires, ce qui est vrai un jour ne l’est plus forcement le lendemain…