Le rachat de Bouygues Télécom aura lieu “avant l’été ou pas avant 2016”

Le rachat de Bouygues Télécom aura lieu “avant l’été ou pas avant 2016”

Depuis quelques jours, SFR-Numericable revient à la charge sur le dossier Bouygues Télécom multipliant les rumeurs. Si officiellement, du côté d’Altice on se refuse à tout commentaire, selon certains, les banques d’Altice seraient à l’origine des rumeurs pour mettre la pression sur Bouygues.

Hier, les analystes se sont affolés conduisant le titre des opérateurs télécoms à grimper en bourse. Pour le cabinet Oddo, les enchères prévues sur la bande de fréquences 700 Mhz sont la "deadline" pour négocier et obtenir un rachat de Bouygues Télécom. Il estime ainsi que dès que le processus d’attribution sera lancé, "toute opération de consolidation" sera figée. Pour lui, "un rachat de Bouygues Télécom devrait intervenir avant l’été ou pas avant 2016."
 
Du côté de Nomura, c’est le premier scénario qui est privilégié "une opération rapide permettrait d’éviter l’érosion de la valeur de SFR-Numericable, en diminuant la pression sur les ventes et le revenu par abonné, notamment dans le fixe où ils perdent du terrain."
 
Toujours est-il qu’hier, Bouygues réagissait face aux rumeurs éconduisant toute rumeur de rachat : "depuis plusieurs mois et de façon périodiques nous recevons des marques d’intérêt pour notre filiale ? Mais Bouygues Télécom est doté de tous les moyens nécessaires à son développement en tant qu’entité indépendante."
 
Même si Bouygues retournait sa veste dans les prochains mois, l’Autorité de la Concurrence aurait également son mot à dire et pour le moment personne ne l’aurait approché pour anticiper un rachat.
 
Source : Les Echos