Paiements NFC : le cabinet Deloitte prévoit une utilisation en hausse de 1000 % en 2015

 

Le paiement NFC se démocratise tranquillement, avec des smartphones aujourd’hui systématiquement équipées de la puce associée, mais aussi avec le paiement CB sans contact qui deviens décidément très à la mode.

En 2012 exactement, le cabinet d’étude Deloitte annonçait que 32 % des Français n’avaient jamais entendu parler de NFC, que seulement 26 % accepteraient de payer de petits montants avec, et enfin que 5 % pourraient payer de gros montant.

 

 

Aujourd’hui, le même cabinet d’étude publie son "étude mondiale dédiée aux tendances 2015 dans les technologies, médias et télécom", estime que le paiement mobile devrait décoller en 2015, avec environ 10 % des 600 millions de smartphones qui seront utilisés pour régler un achat au moins une fois par mois. Le cabinet Deloitte estime que : "en 2015, les nombreuses exigences des institutions financières, des commerçants, des consommateurs et des fournisseurs d’équipements seront enfin réunies pour une adoption généralisée". De tels chiffres représentent une hausse de 1 000 % par rapport a 2014.

Deloitte annonce aussi des ventes de smartphones en hausse de 12 % par rapport à 2014, soit une prévision de 1,35 milliard de smartphones vendus, contre 1,2 milliard l’année précédente. Le marché serait en réalité très loin d’être saturé : "bien que le cycle de replacement des smartphones soit de plus en plus long, ce sont le design, la taille des écrans, la vitesse, la capacité de stockage, et les fonctionnalités qui simuleront les ventes".