Paris Première passera finalement le cap du 31 décembre et attend un accord avec les opérateurs

Paris Première passera finalement le cap du 31 décembre et attend un accord avec les opérateurs

A l’instar du dossier LCI, Paris Première avait fait la demande rejetée de passer sur un modèle gratuit de la TNT. Jérome Bureau président de la chaîne Paris Première avait prévenu que "sa mort était "programmée" si jamais cette dernière ne passait pas sur un modèle gratuit.

LCI comme Paris Première faisait ainsi valoir que si elles étaient maintenues sur un modèle payant, les deux chaînes ne passeraient pas le cap du 31 décembre. Si LCI a obtenu le prolongement de la majorité de ses distributeurs et attend le verdict du Conseil d’Etat, du côté de Paris Première on se refuse à tout commentaire annonçant ne pas avoir "à ce stade d’accord avec tous les distributeurs."
 
Néanmoins les bonnes nouvelles sont au rendez-vous. Un de ses principaux distributeurs CanalSat vient de renouveler son contrat de distribution pour trois ans soit avec pour nouvelle échéance, la fin 2017. Canal+ continuera également de la proposer son offre Minipack en incluant 3 chaînes au lieu de 5 (LCI, Paris Première et Planète) pour 6 € au lieu de 12,90 €. A la fin 2013, l’offre Minipack de Canal+ comptait 400 000 abonnés.
 
Reste à conclure avec Free, SFR-Numericable, Bouygues et Orange. L’enjeu est simple : une rentrée d’argent de 15 millions d’euros serait ainsi maintenu soit l’équivalent de 54% du chiffre d’affaires de la chaine en 2012.
 
Source : BFM Business