La 4G Free Mobile dans les 17 plus grandes villes de France un an après

La 4G Free Mobile dans les 17 plus grandes villes de France un an après

Un an après le lancement de la 4G par Free, trois mois et demi après notre dernier pointage, quel est la part du territoire testé des 17 plus grandes villes de France. Selon les données relevées par nos partenaires de l’application Sensorly, en l’espace de 3 mois peu d’évolution ont touché les villes les mieux couvertes.

Les plus grands changements ont touchés les villes qui étaient en fin de classement : Strasbourg, Reims, Saint-Etienne, Lyon et Toulon ont connu les plus fortes progressions. 12 des 17 plus grandes villes dépassent les 50% du territoire testé affichant des débits supérieurs à 30 Mbits.
 
Débit descendants supérieurs à 30 Mbits
 
  1. Le Havre 75 % -3 pts
  2.  Nantes 74% -1pt
  3. Nice 74 % +4 pts 
  4. Montpellier 73% =
  5. Marseille 71% +1pt
  6. Grenoble 67 % =
  7. Paris 67 % +1 pt
  8. Bordeaux 64 % +3 pts
  9. Angers 63 % =
  10. Lille 60 % -1 pts
  11. Toulouse 52 % +2 pts
  12. Toulon 50 % +4 pts
  13. Saint-Étienne 46 % +6pts
  14. Lyon 44 % +5 pts
  15. Rennes 37 % +2 pts 
  16. Strasbourg 37% +10 pts
  17. Reims 22% +8 pts
 
Débits Montants supérieurs à 15 Mbits :
 
Du côté des débits montants, la progression est plus homogène. De nombreuses villes prennent entre 3 et 5 points sur le pourcentage de débit montant supérieur à 30 Mbits. Nice, Lyon, Strasbourg et Reims affichent les meilleurs progressions. 9 villes disposent de plus d’un tiers de leurs connexions affichants des débits montants supérieurs à 15 Mbits. Nice et Marseille sont au dessus de 40 % du territoire testé au dessus de 15 Mbits.
  1. Nice 46 % +5 pts
  2. Marseille 40 % =
  3. Grenoble 39 % +1pt 
  4. Montpellier 35% =
  5. Paris 35 % =
  6. Le Havre 37 % +3 pts 
  7. Lille 34 % =
  8. Angers 33% = 
  9. Bordeaux 33 % =
  10. Nantes 32% =
  11. Toulouse 32% +3 pts
  12. Lyon 29 % +5 pts
  13. Saint Étienne 25 % +4pts 
  14.  Strasbourg 25% +5 pts
  15.  Rennes 16 % +1pt
  16.  Reims 15 % +5pts
  17. Toulon 14 % -3pts

Aucun record de débit n’a été battu dans les trois derniers mois.
 
 
Les records :
  1. Bordeaux 141,2 Mbits (+0.2) sur LG Nexus 5
  2. Paris 141 Mbits sur LG Nexus 5
  3. Montpellier 141 Mbits sur Samsung Galaxy Note 3
  4. Lille 140,9 Mbits sur LG Nexus 5
  5. Reims 140,9 Mbits sur Samsung Galaxy Note 3
  6. Nice 140,3 Mbits (+2,3) sur LG Nexus 5
  7. Nantes 140,2 Mbits sur LG Nexus 5
  8. Marseille 139,3 Mbits sur Samsung Galaxy Note 3
  9. Toulouse 139,2 Mbits sur LG Nexus 5
  10. Strasbourg 139,2 Mbits sur LG Nexus 5
  11. Lyon 136,8 Mbits (+1,5) sur Samsung Galaxy Note 3
  12. Le Havre 136 Mbits (+9,8) sur LG Nexus 5
  13. Rennes 135 Mbits sur LG Nexus 5
  14. Toulon 130,8 Mbits sur LG G2
  15. Grenoble 114,6 Mbits sur Samsung Galaxy Note 3
  16. Saint Étienne 105,7 Mbits (+11) Mbits sur Sony Xperia Z1
Le méthodologie ayant évolué, il est difficile de pouvoir comparer les différentes villes avant/après un an après le lancement et la première étude Sensorly d’Univers Freebox. Néanmoins des villes comme Saint-Etienne, Bordeaux, Angers et Toulouse ont nettement évolué quand d’autres comme Rennes tardent à connaître une évolution significative. Enfin les villes qui étaient déjà jugées comme bien couvertes comme Le Havre ou Montpellier n’ont quasiment pas évolué depuis le lancement. retrouvez la première étude avec notre partenaire Sensorly réalisée le 26 décembre dernier en cliquant sur ce lien.
 
A propos de Sensorly : Sensorly est un service de cartographie de la performance des réseaux sans fil, gratuit et accessible à tous. Basé sur la collecte anonyme et le partage de données au travers d’une application Android et iOS, Sensorly bénéficie d’un grand nombre de contributeurs réunissant des informations objectives sur leur expérience en tant que clients des opérateurs. Et puisque le contenu est généré à 100% par les usagers de l’application, plus vous l’utilisez, plus le service est précis.