Découvrez la 1ère étude des débits 4G Free Mobile par ville : de bons au Havre à mauvais à Reims

Découvrez la 1ère étude des débits 4G Free Mobile par ville : de bons au Havre à mauvais à Reims

Univers Freebox et Sensorly publient aujourd’hui la première étude sur les débits 4G de Free Mobile dans les principales villes de France. Elle s’appuie sur les speed tests des abonnés Free Mobile réalisés avec l’application Sensorly dans les 16 plus grandes villes de France. Il s’agit de la première étude 4G qui se base sur les villes, la donnée actuelle qui permet de donner les résultats les plus proches de la réalité. En effet, un débit moyen national ou régional, n’augurerait pas de ce que pourrait espérer un abonné en chaque endroit de cette zone, puisque la couverture 4G n’y est pas uniforme. De plus, les opérateurs commencent déjà par couvrir les villes où la population est la plus dense.
 
Cette première publication présente uniquement les résultats de la 4G de Free Mobile. Les résultats des autres opérateurs seront mis à disposition par Sensorly dans les prochaines semaines et des comparaisons de performances vous seront alors proposées. 
 
Dans chacune des 16 villes suivantes : 
 
Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille, Rennes, Le Havre, Reims, St Etienne, Grenoble et Angers. Les villes de Toulon et Dijon n’ayant pas reçu suffisamment de données pour donner un résultat significatif n’ont pas été prises en compte dans cette étude. 
 
Sensorly a fourni à Univers Freebox les données concernant les meilleurs débits max relevés depuis le 03 décembre ainsi que le pourcentage de connexions relevées en 4G chez Free Mobile par tranche de débits :
 
– inférieurs à 15 Mbps
– de 15 à 30 Mbps et 
– supérieurs à 30 Mbps (Débit plancher pour être considéré comme très haut débit par l’Arcep)
 
Toutes ces mesures, que ce soit pour les données entrantes ou sortantes, sont disponibles et détaillées sur la page : https://www.universfreebox.com/stats-debits-4g. Elles sont mises à jour toutes les 24 heures et disponibles depuis la page d’accueil d’Univers Freebox, dans le menu de droite.
 
Pour chaque ville, il est également indiqué un indice de confiance qui mesure la qualité des informations restituées en fonction du nombre de mesures effectuées par les utilisateurs des applications Sensorly Android et iOS, ainsi que de leur répartition géographique au sein de la ville.
 
Quelques exemples avec Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice et Nantes, au 26 décembre 2013 (cliquez sur l’image pour visualiser les autres villes)
 
 
Classement des villes où la part des connexions supérieures à 30 Mbps est prépondérante 
 
Parmi les villes mesurées, sept d’entre elles se distinguent en disposant de plus de 50 % des connexions 4G dont le débit est supérieur à 30 Mbits soit le très Haut Débit Mobile tel que défini par l’ARCEP. 
 
1 – Le Havre : 83% des débits mesurés étaient au dessus de 30 Mbps
2 – Montpellier : 80 % 
3 – Nantes : 65 %
4 – Marseille : 62%
5 – Nice : 60%
6 – Paris : 59%
7 – Grenoble 53%
 
Dans les autres villes, les débits mesurés étaient majoritairement en dessous de 30 Mbps. On retrouve dans l’ordre décroissant :
 
8 – Lille : 49% des débits mesurés étaient au dessus de 30 Mbps
9 – Angers : 36%
10 – Bordeaux : 31%
11 –Rennes : 29%
12 – Lyon : 16%
13 – Saint Etienne : 9%
14 – Toulouse : 4%
15 – Strasbourg : 3%
16 – Reims : 0%
 
Meilleurs débits constatés pour chaque ville : Jusqu’à 121 Mbps à Bordeaux
 
Outre la répartition des débits dans chaque ville, ces statistiques permettent également de connaitre le débit maximum constaté dans chacune d’elle. Les opérateurs communiquant sur le seul débit théorique maximum, il est donc intéressant de savoir si le débit maximum constaté se rapproche de celui annoncé. Pour rappel, le débit maximum théorique chez Free Mobile est de 150 Mbps, comme chez Orange (il est de 115 Mbps chez Bouygues Télécom et SFR)
 
Parmi les 16 villes étudiées, 5 villes ont réussi à dépasser les 100 Mbits au moins une fois lors d’un test de débit. Le maximum constaté l’a été à Bordeaux, avec 121 Mbps. A l’inverse, une ville se distingue avec un débit maximum constaté inférieur à 30 Mbps : Reims avec 17,8 Mbps.
 
Quant au débit montant, toutes les villes dépassent les 30 Mbps, à l’exception de Reims (14,7 Mbps), le meilleur ayant été constaté à Angers, avec 47,4 Mbps.
 
Classement des villes affichant le meilleur débit descendant maximum constaté :
 
1 – Bordeaux : 121 Mbps
2 – Montpellier : 109,1 Mbps
3 – Lille : 107,7 Mbps
4 – Angers : 107,2 Mbps
5 – Paris : 104,1 Mbps
6 – Grenoble : 98 Mbps
7 – Marseille : 96,8 Mbps
8 – Le Havre : 96,4 Mbps
9 – Rennes : 95,7 Mbps
10 – Saint Etienne : 94,7 Mbps
11 – Nantes : 93,3 Mbps
12 – Nice : 90,3 Mbps
13 – Lyon : 85,6 Mbps
14 – Toulouse : 82,2 Mbps
15 – Strasbourg : 61,5 Mbps
16 – Reims : 17,8 Mbps
 
 
Vous pouvez retrouver les meilleurs débits constatés sur cette page (onglet "meilleurs débits constatés"). Ces données sont mises à jour en temps réel
 
Ces premiers résultats publiés aujourd’hui montrent que la 4G de Free Mobile n’est pas disponible partout de la même façon. Sur certaines villes, l’opérateur est peu présent, et n’offre pas les débits que l’on pourrait attendre de la 4G. A contrario, sur les villes où sa présence est forte, les abonnés disposent très majoritairement de débits supérieurs à 30 Mbps, soit le très haut débit mobile tel qu’il est défini par l’ARCEP. La 4G de Free Mobile est donc bien une réalité pour les habitants de ces villes.
 
Les résultats sur Montpellier et Le Havre donnent également une indication de la performance du réseau 4G de Free Mobile et permettent d’imaginer ce que les abonnés de l’opérateur pourraient espérer lorsque que ce dernier aura une présence forte dans leur ville.
 
Malgré tout, Free Mobile a encore du travail avant de pouvoir proposer un service uniforme et de qualité sur la totalité de villes, et encore davantage sur le reste du territoire. Tout dépendra à quelle allure il continuera à déployer son réseau. La prochaine étude que nous publierons permettra déjà de connaitre la tendance, en regardant l’évolution des résultats sur un mois.
 
A propos de Sensorly : Sensorly est un service de cartographie de la performance des réseaux sans fil, gratuit et accessible à tous. Basé sur la collecte anonyme et le partage de données au travers d’une application Android et iOS, Sensorly bénéficie d’un grand nombre de contributeurs réunissant des informations objectives sur leur expérience en tant que clients des opérateurs. Et puisque le contenu est généré à 100% par les usagers de l’application, plus vous l’utilisez, plus le service est précis.
 
 
Précisions Cette étude repose sur les débits constatés dans les villes mesurées. Pour connaitre l’entendue de la couverture 4G de Free Mobile ou des autres opérateurs, Sensorly propose une carte communautaire disponible sur cette page.