“l’associé fantôme” de Xavier Niel : 3 informations sur Free que vous ne connaissiez pas

“l’associé fantôme” de Xavier Niel : 3 informations sur Free que vous ne connaissiez pas

En octobre, nous vous rapportions la publication dans le magazine Vanity Fair d’un article sur "l’associé fantôme" de Xavier Niel au sein de Free, Rani Assaf, directeur technique, responsable du réseau de Free et co-créateur de la Freebox. Un article qui est maintenant à disposition sur Internet. Plus qu’un portait, cette enquête sur Rani Assaf, rapporte plusieurs éléments qui permettent de comprendre comment fonctionne Free. Nous en avons sélectionné 3, mais vous pouvez lire l’intégralité de l’article sur Vanity Fair
 
La guerre avec Google
 
Rani Assaf commence dès 2009 à élaborer une critique de Google, ce géant américain qui, en vertu du principe de neutralité du Net, emprunte à sa guise les tuyaux des opérateurs sans rien leur verser en contrepartie. « La neutralité du Net, c’est une belle connerie inventée par la boîte la moins neutre d’Internet [¬Google] juste pour faire gober leur statut de suceurs de ressources des opérateurs à moindres frais, vitupère Assaf. Histoire, comme toute société commerciale, de garder et d’augmenter ses marges. » Des années plus tard, l’argument sera repris par Xavier Niel, pour expliquer le blocage des publicités Google sur Free durant cinq jours : « Tous les acteurs pensent qu’il faut négocier avec Google et ¬obtenir une juste rémunération : nous sommes les seuls à avoir eu le courage d’établir un rapport de force », lancera-t-il, bravache, dans les colonnes du Financial Times le 5 mai 2013. À cette occasion, les proches des deux hommes ont aussi compris comment Rani utilisait Xavier pour faire passer ses idées.
 
Le fonctionnement du couple Xavier-Rani 
 
À un ingénieur qui suggère des améliorations pour la Freebox, il répond : « Circuit classique, tu envoies à Xavier, ensuite, il me prend la tête et, avec un peu de chance, on le fait. »
 
Rani Assaf, l’inventeur de génie
 
Un jour, durant un déjeuner, Rani Assaf consulte son téléphone avec insistance  ; son invité finit par demander s’il y a un problème. Assaf montre alors sa dernière trouvaille : une application qui permet de régler le débit de connexion des abonnés Free partout en France. « Je n’en revenais pas, se souvient l’invité. Il avait créé un truc pour gérer un réseau entier à partir de son téléphone  ! »
 
 

Merci @frilad