L’ARCEP autorise Free Mobile à expérimenter la 4G+ dans la bande 1800 MHz

L’ARCEP autorise Free Mobile à expérimenter la 4G+ dans la bande 1800 MHz
 
L’ARCEP annonce qu’il a autorisé, le 13 novembre, Free Mobile à utiliser des fréquences de la bande 1800 MHz pour mener des expérimentations techniques en technologie LTE Advanced (4G+). Menée dans la commune du Petit Quevilly (Seine-Maritime), cette expérimentation permettra à l’opérateur d’évaluer la fonction d’agrégation de porteuses en utilisant conjointement la bande 1800 MHz et la bande 2600 MHz qu’il exploite déjà pour fournir des services 4G. 
 
En application du rééquilibrage de l’accès au spectre, l’ARCEP avait autorisé, le 14 mars 2013, Bouygues Telecom à mettre en œuvre la 4G dans cette bande, sous réserve qu’il restitue une partie de ses fréquences. L’ARCEP indique que l’expérimentation de Free Mobile constitue la première étape de l’utilisation pérenne, par l’opérateur, de ces fréquences.