De nombreux candidats potentiels à la reprise de LCI

 
La chaine d’information du groupe TF1 est toujours en sursis, attendant le verdict du Conseil d’Etat concernant sa requête en annulation de la décision du CSA, LCI vient d’obtenir une bouffée d’air de 6 mois en renouvelant son contrat de diffusion avec ses principaux distributeurs (sauf avec Free).
 
Si le pronostics vital de la chaîne est engagé, TF1 ayant d’abord programmé sa mort, puis se ravisant à un drastique plan social, la chaîne a fait des émules.
 
D’abord Le Monde Libre, dont les actionnaires sont Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre Bergé, qui avant le verdict du CSA de refuser son passage en gratuit, s’était montré intéressé pour reprendre la chaîne. Mais le courant ne passe pas entre la filiale de Bouygues, TF1 et le trio d’actionnaire. Il faut dire que dans un autre secteur les opérateurs Free et Bouygues Télécom se livrent déjà une guerre sans merci. La surcommunication des actionnaires du groupe est également reproché dans ces négociations qui sont mal parties.
 
L’intérêt du groupe audiovisuel a néanmoins fait des petits. Depuis quelques mois, Le Figaro qui s’est allié au Télégramme et aux télévisions locales du groupe Média du Sud, a également manifesté son intérêt pour une reprise ou un partenariat autour de la chaîne d’information.
 
Enfin,  selon Challenge, deux autres médias regarderait également du côté de LCI pour amorcer un nouveau développement. La chaîne d’information internationale publique France 24 s’interesserait également au dossier, tout comme le groupe de presse La Voix du Nord qui étudie également une reprise.
 
S’il y a du monde au portillon, TF1 reste en attente de la décision du Conseil d’Etat qui interviendrait début 2015, le temps pour chaque repreneur de préparer son offre et pour LCI de faire monter les enchères.