LCI : les opérateurs s’engagent pour 6 mois, les négociations avec Free au point mort

Alors que le destin de LCI est en suspend, TF1 propriétaire de la chaîne avait demandé un sursis à l’ensemble de ses distributeurs, souhaitant renouveler tous ses contrats arrivant à échéance pour une période de 6 mois.

Attendant le verdict du Conseil d’Etat, concernant la contestation du refus du passage en clair de la chaîne, TF1 souhaitait ainsi disposer d’un prolongement court avec ses distributeurs, le temps de savoir quoi faire de la chaîne.
 
Si Orange avait été le premier à soutenir la chaîne en prolongeant, Bouygues Télécom autre filiale groupe Bouygues a logiquement suivi et accepté la prolongation.
 
CanalSat, de son côté, a renouvelé pour un an complet son contrat de diffusion de LCI. Du côté de Numericable-SFR, bien occupé à fusionner, les pourparlers se poursuivent.
 
En revanche, les discussions sont plus tendus avec l’opérateur Free. Selon Challenge, Free aurait refusé de s’engager pour six mois proposant en contre-offre un contrat de 3 ans, "sans rémunération assortie à cette offre". Le groupe TF1 n’a logiquement pas donné suite à la proposition de Free.
 
Les relations entre les deux groupes restent difficiles, Xavier Niel, fondateur de Free a proposé avec ses deux coinvestisseurs dans Le Monde Libre, Matthieu Pigasse et Pierre Bergé, de reprendre LCI sans imposer de plan social à la chaîne.