3e trimestre 2014 : les recrutements de SFR s’écroulent sur le fixe et sur le mobile

3e trimestre 2014 : les recrutements de SFR s’écroulent sur le fixe et sur le mobile

Alors que le rachat de l’opérateur par Numericable se précise, Vivendi a publié exceptionnellement ses comptes provisoires pour le 3e trimestre 2014. Cette mise à disposition des résultats financiers sont pour le moment "non audités" au 30 septembre 2014.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres ne sont pas bons.
 
Pour le 3e trimestre 2014, sur le mobile, si SFR réussi à justifier de 35 000 clients supplémentaires nets de résiliation, c’est surtout grâce aux recrutements réalisés par les MVNO, les offres entreprises et ses recrutements en Outre-Mer.
 
Néanmoins, sur son parc forfait, SFR a perdu 49 000 abonnés et 43 000 clients prépayés en l’espace d’un trimestre. SFR se retrouve donc avec un parc de 21,414 millions de clients mobiles pour 11,315 millions d’abonnés aux forfaits SFR et 2,897 millions de clients prépayés.
 
Sur l’ADSL, la balance des recrutements est également négative avec une perte de 31 000 abonnés au troisième trimestre 2014. Au trimestre précédent, la balance négative sur le marché du haut débit était de 21 000 abonnés compensé par un recrutement de 17 000 sur le marché du FTTH. Au troisième trimestre 2014, l’hémorragie sur le haut débit a doublé (-42 000 abonnés) et les recrutements en FTTH ont ralenti avec seulement 11 000 abonnés supplémentaires, contre 17 000 au 2e trimestre 2014, et 77 000 au 1er trimestre.
 
Au final, SFR comptabilise 5,217 millions de clients hauts et très hauts débits. SFR passe sous la barre des 5 millions de clients haut-débit (4,968 millions) et 249 000 clients FTTH.
 
Merci à Hammet 
 
Il faudra attendre quelques jours pour que ces résultats, surtout concernant le chiffre d’affaires de SFR soient audités et officiels. Néanmoins, selon ces données provisoires, le revenu par abonné sur le fixe et sur le mobile se retrouveraient en baissé à 22,8 € sur le mobile et 32,2 € sur le fixe.