Orange attaque SFR pour pratiques anticoncurrentielles et réclame 135,3 millions d’euros

Orange attaque SFR pour pratiques anticoncurrentielles et réclame 135,3 millions d’euros

Déjà condamné au mois de juin, à une amende de 46 millions d’euros, par l’Autorité de la Concurrence, pour pratiques anticoncurrentielles à La Réunion et à Mayotte, SFR subit une deuxième vague d’attaque, cette fois de la part de ses concurrents.

Selon BFM Business, Orange a décidé il y a quelques jours de s’engouffrer dans la brèche et de porter plainte devant le tribunal de commerce de Paris pour ce même sujet.
 
Exigeant une "réparation du préjudice" subi, il réclame 135.3 millions d’euros à SFR. En effet, les 46 millions d’euros infligés par l’Autorité de la Concurrence, n’ont pas servi à indemniser les concurrents de SFR qui s’estiment "victimes" de "l’effet club".
 
Dans ces deux iles, SFR qui disposait plus de 70 % du marché pratiquait une différenciation des tarifs entre les appels passés entre un client SFR vers un autre client SFR ou vers un client d’un autre opérateur. Dans son avis datant du mois de juin, l’Autorité de la Concurrence avait fondé son jugement sur l’effet "au moins potentiel, de ternir l’image prix des concurrents, qui ont pu apparaître aux yeux des consommateurs comme des réseaux plus chers à appeler." Une base argumentaire qui sera sans doute repris par Orange lorsqu’il devra plaider sa cause.