Etude UFC Que Choisir : Free plombé par l’itinérance Orange

Etude UFC Que Choisir : Free plombé par l’itinérance Orange

 L’UFC que Choisir publiait ce matin son étude sur les réseaux 3G/4G des opérateurs. L’une des parties de cette étude s’est intéressée aux deux réseaux 3G utilisés par les clients Free Mobile : en itinérance sur le réseau Orange ou sur son réseau propre en construction.

A l’arrivée, selon les données relevées par l’UFC que Choisir, les résultats sont sans appel. La qualité du réseau fournit par l’itinérance est très largement en dessous des performances sur son réseau propre.
 
L’écart est déjà significatif sur la simple navigation web. Alors que Free Mobile dispose d’un "taux d’accès aux pages web en moins de 20 secondes en 3G" de 92%, ce chiffre tombe à 53,3 % sur l’itinérance Orange. Sans l’itinérance Orange, Free serait presque au niveau d’Orange et Bouygues et devant SFR
 
 

 
Il en est de même sur les "taux de navigations sur internet réussies et maintenues pendant 3 minutes" en 3G. Avec un score global de 35,3%, Free se retrouve de nouveau dernier. Ces résultats sont à nouveau plombés par les résultats en itinérance. Free tombe à 6,3 % lorsqu’il est en itinérance sur le réseau Orange, mais obtient 64,6% de connexions maintenues sur son réseau propre. En ne prenant en compte que les résultats sur son réseau propre, Free Mobile serait même devant SFR.
 Si, sur le réseau propre de Free Mobile, le "taux d’accès de qualité" à Youtube en 3G atteint 85,4 %, il tombe à 14,6 % en itinérance. Les résultats plombent littéralement les résultats de Free qui sans cela serait au niveau de ses concurrents.
Concernant l’envoi de fichiers, l’écart est moindre entre Free Mobile sur son réseau propre ou en itinérance sur le réseau Orange. Sur ce point, Free se classe deuxième derrière Orange et devant Bouygues et SFR. "Le taux de fichiers de 1 Mo envoyés en moins de 60 secondes en 3G", est néanmoins supérieur sur son réseau propre qu’en itinérance (93,8% contre 87,5%). 

 Par contre, concernant la rapidité d’envoi de ces fichiers, "le taux de fichiers de 1 Mo envoyés en moins de 30 secondes en 3G" sur l’itinérance d’Orange est la performance la plus faible (75%) quand Free Mobile sur son réseau propre dispose des meilleures performances devant même Orange (91,7%). Ce grand écart des performances étant imposé aux abonnés Free Mobile, il se retrouve tous réseaux confondus avec un taux de 83,3 % de fichiers de 1 Mo envoyés en moins de 30 secondes. Des résultats néanmoins supérieurs à Bouygues Telecom et SFR.


 
 
En revanche, concernant le téléchargement de fichiers, les données entre Free Mobile en itinérance et Free Mobile sur son réseau propre sont similaires sur le taux de fichiers téléchargés en moins de 60 secondes en 3G, et très proches sur une période de 30 secondes. Dans les deux cas, quand il est sur son propre réseau, les performance de Free Mobile sont similaires à celles de SFR
 
 
L’UFC Que Choisir demande ainsi aux autorités de régulation et judiciaires "de faire au plus vite toute la lumière sur les origines des restrictions constatées sur l’itinérance Orange utilisée par Free Mobile".