Netflix et iTunes vont-ils dominer le secteur de la VOD dans le monde entier ?

Netflix et iTunes vont-ils dominer le secteur de la VOD dans le monde entier ?

L’IDATE vient de publier la nouvelle édition de son étude et de sa base de données sur l’évolution du « Marché mondial de l’audiovisuel ». L’occasion de revenir sur les données clés d’un marché en pleine mutation à travers l’analyse de la consommation, de l’accès aux services TV (terrestre, satellite, câble, IPTV), des revenus (TV, Pay-TV, DVD, Blu-ray, Vidéo à la demande), pour plus de 40 pays.
 
Pour Florence Le Borgne, chef de projet de cette étude : « la consommation de vidéo n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui, pourtant la croissance des recettes du marché global de la vidéo est ralentie par la chute inéluctable des revenus de la distribution de vidéo physique, et par les pressions exercées sur les business models de la TV traditionnelle par la diffusion de vidéo Over-the-top (OTT).»
 
L’étude met en avant le secteur de la vidéo à la demande, qui se trouve actuellement bouleversé, notamment en France, par l’arrivée de Netflix. Un secteur ou les services nord américains se développent dans le reste du monde, sans réel concurrents internationaux
 
L’étude montre que malgré une bonne résistance des chaînes de TV premium, Netflix rivalise désormais avec la plus emblématique d’entre elles, HBO. Bien que les bases d’abonnés des principales chaînes Premium aux États-Unis (HBO, Showtime, Starz) demeurent relativement stables voire continuent de progresser (respectivement +13.3% et +14.2% pour Showtime et Starz entre 2010 et 2013), la dynamique de recrutement vient maintenant clairement des services OTT, et en particulier de Netflix, dont le nombre d’abonnés a progressé de 71.4% entre 2010 et 2013. A fin juin 2014, Netflix comptabilisait 36.2 millions d’abonnés domestiques, dont 35.1 millions d’abonnés payants, contre 28.6 millions d’abonnés pour HBO aux Etats-Unis.
 
 
Vers une extension de la domination des marques nord-américaines de vidéo à la demande dans le reste du monde ? 
 
Hors marché US, Netflix est désormais présent dans 46 pays en octobre 2014, pour 13.8 millions d’abonnés à l’international. À lui seul, ce service concentre les deux tiers des abonnés à une offre de télévision à la demande par abonnement dans le monde. A titre de comparaison, HBO est présent dans 61 pays répartis entre l’Amérique latine, l’Asie et l’Europe rassemblant plus de 35 millions d’abonnés, dont une part croissante accède au service HBO Go.
 
 
De son côté, iTunes domine le segment de la vidéo à la demande à l’acte avec respectivement 65 % et 67 % des recettes de la vente en ligne (EST) de films de cinéma et de programmes TV en 2012. La quasi-totalité des pays européens peuvent accéder au service de VOD locative, tandis que les résidents de 8 pays (Allemagne, Autriche, Espagne, France, Italie, Irlande, Royaume-Uni et Suisse) peuvent effectuer des achats définitifs à partir de la plateforme d’Apple.
 
Face à eux, ces géants mondiaux ne rencontrent que des offres nationales. Si certaines connaissent néanmoins un certain succès (520 000 abonnés revendiqués en France par CanalPlay), on ne peut que s’interroger sur leur capacité à résister face à des offres globales.
 
Signalons enfin que, pour la première fois au 2ème trimestre 2014, les recettes totales d’abonnement aux services Netflix dépassent celles générées par HBO et s’élèvent à 1.146 milliard USD vs 1.141 milliard USD.