Malgré l’abandon d’Iliad, T Mobile US est toujours à vendre

Malgré l’abandon d’Iliad, T Mobile US est toujours à vendre
Alors qu’Iliad avait relevé son offre, Deutsche Telekom a rejeté une nouvelle offre d’Iliad pour l’acquisition de T Mobile US. Iliad a donc lundi soir abandonné ses ambitions américaines, laissant T Mobile US sans prétendant.
 
Du côté de Deutsche Telekom, la position du groupe n’a pas bougé d’un iota. On affirme toujours "pouvoir continuer à avoir du succès avec T Mobile US seule sur le marché américain tout en restant ouvert à un cession : si une autre offre advient, alors nous pourrons l’examiner."
 
La seconde offre d’Iliad avait porté le rachat de T Mobile US à 36 $ par action (en numéraire et en côte part de la création de valeur) et augmenté la part d’Iliad à 67 % libérant totalement Deutsche Telekom de T Mobile US.
 
Une offre insuffisante pour Deutsche Telekom, ce dernier n’étant prêt à vendre T Mobile US que s’il réalise une "plus-value" avec la vente de ses parts dans l’opérateur américain. Avant Iliad, Sprint, autre ancien candidat au rachat avait promis un rachat à 40 $ l’action. Pour le moment seul Dish Network a manifesté de l’intérêt pour T Mobile US mais les deux opérateurs n’ont pas encore entamé de négociations.
 
Source : Satellifax