Orange, Canal+ et TF1 pourraient s’allier pour contrer Netflix

Orange, Canal+ et TF1 pourraient s’allier pour contrer Netflix

La situation serait inédite : Canal+, dans le giron de Vivendi (qui conserverait des parts dans SFR-Numericable), Orange avec ses filiales Orange studio et OCS, et TF1, dans le giron de Bouygues, seraient sur le point de réunir leur force pour proposer une contre-attaque à l’invasion de Netflix en France.

La présence du PDG de TF1 à l’occasion du show Hello d’Orange la semaine passée prend tout son sens. Lors de cette présentation, le PDG d’Orange avait non seulement confirmé l’arrivée imminente de Netflix sur ses box, mais également l’arrivée possible d’un "Netflix à la française […] à court termes" et "avec un grand acteur de l’audiovisuel."
 
Canal+ de son côté aurait eu vent de ces négociations et aurait souhaité faire partie du voyage. Il faut dire qu’il dispose déjà de 33,4 % du capital d’OCS, un actionnaire jusque là "dormant", la participation du groupe ayant été imposée par l’autorité de la Concurrence.
 
Canal+ étant également distributeur de OCS sur Canal Sat, Orange n’aurait aucun intérêt à fâcher la filiale de Vivendi et l’exclure de ce projet. Il serait même au contraire très intéressant pour l’opérateur d’associer le groupe audiovisuel à ce projet souhaitant "établir l’offre de contenus la plus attractive du marché".
 
Orange et Bouygues ajoutant Netflix en novembre, SFR incluant ce jour les services du géant américain sur sa box, la contre-attaque associé de OCS-TF1-Canal+ pourrait permettre aux FAI de mieux digérer la pilule. En effet si jusque là les FAI recoltait 30 % des recettes des abonnements à la SVOD, avec Netflix cette part de revenus tombe autour de 10 %.
 
Pour l’heure, interrogés pas nos confrères du Figaro, TF1 se refuse à tout commentaire et Canal+ assure qu’à ce stade, il n’y a pas de "discussions structurées" avec Orange.
 
Source ; Le Figaro