La direction de TF1 considère Bergé, Niel et Pigasse comme des « va-nu-pieds » auxquels il ne faut pas laisser LCI

La direction de TF1 considère Bergé, Niel et Pigasse comme des « va-nu-pieds » auxquels il ne faut pas laisser LCI

 
Ainsi que nous vous les rapportions en début d’après midi, il n’y a donc pas eu de miracle pour LCI dont la grande majorité des salariés va être licenciée. Une situation d’autant plus cruelle que des repreneurs se sont fait connaitre : d’une part Le Figaro et d’autre part le trio Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, au travers du Monde.
 
Une situation qui fait enrager Emmanuel Raoul, délégué SNJ-CGT. "Les salariés parlent de défiance, de foutage de gueule, d’indigence, de n’importe quoi". Il estime que "TF1 optimise un échec pour réaliser des économies".
 
Et d’ajouter que "la direction poursuit les négociations avec le Figaro, mais pour acquérir des images, pas pour entrer au capital. Et l’offre de rachat du Monde est systématiquement disqualifiée : la direction considère le trio du Monde comme des va-nus-pieds, n’y connaissant rien à l’audiovisuel. Nonce Paolini nous a dit qu’il ne fallait pas que LCI tombe en de mauvaises mains. C’est un choix politique".
 
Source : Le Figaro