Devdays : quelles règles pour l’ajout d’application sur le Freebox Player ?

Devdays : quelles règles pour l’ajout d’application sur le Freebox Player ?

Univers Freebox vous en parlait lundi, le week-end dernier avait lieu le Devdays, une journée d’échange entre l’opérateur et les développeurs d’applications. Alors qu’un firmware est prévu dans les semaines qui viennent pour que les développeurs puissent proposer leurs applications sur le Freebox Player, cette journée avait pour but de montrer le futur SDK pour développer sur la Freebox en QML.

D’après les informations récoltées et publiées sur le site guillaumebelz.wordpress, le kit de développement pour les applications Freebox sera disponible gratuitement. N’importe qui ayant des connaissances avec le langage QML pourrait proposer une application à paraître sur le Freebox Player.
 
Néanmoins ces dernières seront soumises à validation avant publication par les développeurs de la Freebox. Aucune application présentant des contenus contraires aux Conditions Générales d’Utilisation ne sera validée comme les contenus pornographiques et ceux contenant de la publicité.
 
En revanche le développeur d’application aura le choix de proposer son application soit gratuitement, soit dans une version payante, laissant un pourcentage à Free au passage, dans une répartition à priori de 70%-30%. Il sera également possible de proposer ses applications avec un modèle freemium et des achats in-app.
 
Concernant les délais de validation entre la proposition d’une application et sa validation/publication sur le Freestore, il faudra compter environ une semaine.
 
Pour le moment, les développeurs Freebox souhaitent que les applications qui voient le jour soient des applications "plein écran". Ils souhaitent en revanche que les développeurs prennent en compte les différentes tailles d’écrans des utilisateurs selon qu’ils utilisent un écran cathodique, Full-HD, 4K…. De même, les développeurs devront prendre en compte l’expérience utilisateur, éviter le tactile (inutile) et privilégier l’expérience utilisateur avec la télécommande.
 
Concernant la sécurité des données personnelles, les développeurs Freebox ont prévu de bloquer toutes les fonctionnalités permettant de récolter des données personnelles sur l’utilisateur. Il sera également impossible pour l’application d’accéder aux informations stockées sur le server. Si ce blocage pourrait être levé ultérieurement, les développeurs Freebox précisent que la levée de cette restriction ne se fera pas sans l’accord express de l’abonné.
 
Si cette fonctionnalité est utilisée dans la Freebox V6, il est vraisemblable que l’ajout d’application avec ce SDK soit également au programme pour la V7 dont la sortie est prévue pour 2015.
 
Ces applications pourront être développées dès que la version 5.4 de Qt sera sortie. Cette dernière, initialement prévue pour la fin octobre, vient d’être retardée à la mi-novembre. Il ne faudra pas attendre ces applications avant cette date.