Xavier Niel a failli se lancer dans la distribution de l’eau en rachetant le 3ème acteur français

Xavier Niel a failli se lancer dans la distribution de l’eau en rachetant le 3ème acteur français

 Xavier Niel aurait un appétit d’investir sans limite. C’est en tous cas ce qu’estime le JDD dans un article consacré au fondateur de Free. Même si la fortune de l’homme d’affaire, estimée à 6 milliards, n’est que virtuelle tant qu’il ne vendra pas Iliad, il a tout de même empoché 105 millions en dividende sur 1 an et revendu pour 300 millions d’euros d’actions. Cela lui permet « d’avoir Crédit ouvert dans toute les banques » et ainsi de multiplier les investissements personnels. Selon le JDD, l’objectif de Xavier Niel est de traquer les oligopoles avec l’espoir de les faire exploser. 

 

 
Outre tous les investissements réalisés ou en cours de réalisation, que ce soit dans la pierre, les médias, les télécoms, les start-up, l’éducation, etc. le JDD rapporte que Xavier Niel a bien failli entrer sur la marché de la distribution de l’eau et de l’énergie. « Il y a un an, il a failli débouler dans le secteur de l’eau e en misant sur la Saur aux côtés de Jacques Veyrat, l’ancien patron de Neuf Telecom. » explique le journal qui parait le dimanche. Outre l’eau, La Saur, 3ème du secteur en France derrière Véolia et Suez, gère de nombreux services aux collectivités comme l’énergie, la propreté, le transport ou encore les loisirs. Et le JDD de s’avancer sur un autre secteur dans lesquels Xavier Niel pourrait investir : la banque en ligne. "Free serait pourtant une formidable marque pour cela", estime l’un de ses anciens adversaires.
 
Source et infographie : le JDD.fr