M6 menace à son tour de fermer Paris Première, et se moque de D8 et NRJ12

M6 menace à son tour de fermer Paris Première, et se moque de D8 et NRJ12

Alors que le groupe TF1 fait savoir que LCI ne devrait pas passer l’année 2014, suite au refus de son passage sur la TNT gratuite, Nicolas de Tavernost, a brandi la même menace pour Paris première.
 
"Nous envisagerons la fermeture de cette chaîne si elle n’est pas viable", après avoir "réinterrogé l’ensemble des distributeurs" et si, dans un second temps, un appel contre la décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel échoue, a expliqué le patron du groupe M6 à l’occasion d’une conférence téléphonique qui faisait suite au refus du CSA de passer Paris Première sur la TNT gratuite.
 
Nicolas de Tavernost a expliqué : « Nous regrettons la décision du régulateur qui n’est pas conforme à l’intérêt du public", et a jugé "regrettable que le CSA protège des (groupes) indépendants qui respectent peu leurs engagements", envers le régulateur, rapporte Le Point 
 
Sur RTL, le patron de M6 s’est fait plus incisif en se moquant des autres chaînes de la TNT « On dit qu’on va faire de l’ombre à D8. Hier soir sur D8, c’était Mon curé chez les nudistes, suivi de Mon curé chez les Thaïlandaises !" a-t-il expliqué. Et d’ajouter "Je veux bien que le principe actif de NRJ12, ce soit Nabila, mais que le CSA dise que c’est très dangereux de déstabiliser Nabila… ! On ne peut pas refuser que les gens aient le choix"
 
Et d’assurer que « Cela fait 28 ans que nous nous sommes battus pour que cette chaîne existe. (…) On fait beaucoup d’effort et on vendra chèrement notre peau. On va voir nos distributeurs, dont Canal+, pour leur demander s’ils veulent continuer à donner de l’argent pour qu’elle existe. Sinon, nous ferons un recours contre la décision du CSA".