Chez Free, plus de 100 projets sont en attente faute d’informaticiens

Chez Free, plus de 100 projets sont en attente faute d’informaticiens

Le site Capital.fr vient de publier une interview de Nicolas Sadirac, le Directeur de l’Ecole42. Dans celle-ci, il est expliqué en quoi la méthode de l’école fondée par Xavier Niel diffère du système éducatif français. Un système que Nicolas Sadirac définit comme « malade » : « Non seulement il est scandaleusement inégalitaire – la France est le pays où les origines sociales pèsent le plus lourd dans le parcours scolaire – mais ses programmes et sa pédagogie sont obsolètes. Résultat, il laisse chaque année 150.000 jeunes sur le carreau, sans diplôme ». Une situation aggravée dans le numérique puisque qu’on ne forme pas assez de développeurs et qu’il en manquerait entre 50 000 et 100 000 par an.
 
Au détour de l’interview, Nicolas Sadirac explique que cette pénurie d’informaticiens se fait également ressentir chez Free « Deux exemples : chez Free, plus de 100 projets sont en attente faute d’équipes pour les mener à bien. Et Dassault systèmes estime son déficit de compétences à 250 postes.»
 
Bien sûr, parmi ces projets en attente chez Free, une partie doit concerner des projets en interne, mais une autre partie concerne des développements pour la Freebox. Ce manque de développeurs explique en partie pourquoi certains projets mettent plus de temps à aboutir que ce qui est parfois annoncé initialement, comme nous l’avait déjà indiqué l’opérateur lors des journées de rencontre avec les communautés de Freenautes.
 

Vous pouvez retrouve l’intégralité de l’interview sur capital.fr