La Poste Mobile : “un marché à trois avec Free ou sans Free, ce n’est pas pareil !”

La Poste Mobile : “un marché à trois avec Free ou sans Free, ce n’est pas pareil !”

La Poste Mobile, MVNO détenu à 51 % par La Poste et 49 % par SFR est en train de relever la tête. Arrivé sur le marché des MVNO 8 mois avant l’arrivée de Free Mobile, La Poste Mobile vient de passer le cap de million d’abonné en début d’année, il vise les 2 millions d’ici à 2017. Il affirme être "le seul MVNO à avoir réussi sur le marché de l’ADSL" avec 50 000 clients.

Néanmoins, le directeur général de La Poste Mobile, en mai 2011, dresse un tableau noir des télécoms : "à notre lancement en mai 2011, notre offre star était le forfait 2 heures et SMS illimités à 19 euros. Aujourd’hui, ce forfait coûte 3,99 €."
 
L’arrivée de Free sur le marché a fait baisser les prix, les MVNO, tour à tour, se sentent en difficulté. Entre le rachat de Virgin Mobile et les concentrations en cours chez certains MVNO, le paysage est en train de changer pour les opérateurs virtuels : "il est important que les MVNO gardent un espace économique. Or le niveau de prix est problématique pour la subsistance de certains acteurs."
 
Pour lui, le retour de quatre à trois opérateurs ne réglera rien tant que Free fera partie de ces acteurs : "un marché à trois avec Free ou un marché à trois sans Free, ce n’est pas pareil !"
 
En revanche, le directeur général de La Poste Mobile plaide en revanche pour une extinction du contrat d’itinérance. Il estime que cette dernière "amènerait un peu de sérénité dans le marché. Cet avantage qui lui a permis d’avoir la même proposition clients que ses concurrents sans investir, a été maintenu trop longtemps."
 
Source : La Tribune