Le rachat du Nouvel Obs par Niel-Pigasse-Bergé validé par l’Autorité de la Concurrence

 
Dans un avis publié ce jour, l’Autorité de la Concurrence valide la rachat du Nouvel Obs par le trio Niel-Pigasse-Bergé, déjà propriétaire du groupe Le Monde.
 
L’Autorité a considéré "que l’opération n’était pas susceptible de porter atteinte à la concurrence dans la mesure où les parts de marché cumulées des parties restent limitées sur tous les marchés de la presse magazine. Le nouvel ensemble continuera en outre de faire face à des concurrents importants, tel que L’Express-Roularta, Le Point, Le Figaro, Lagardère Active, Prima Media ou encore Marianne."
 

Les 65 % de part du journal cédé, le 8 avril dernier pour 13,8 millions d’euros à la holding Le Monde Libre, Claude Perdriel, conserve 33,5 % des parts, continuera de participer aux "Unes" du magazine pendant un an et disposera d’un droit de veto sur les licenciements pendant 6 mois.