Les cadres et dirigeants d’Orange soutiennent la fusion avec Bouygues Télécom

Les cadres et dirigeants d’Orange soutiennent la fusion avec Bouygues Télécom
 
Dans un communiqué, l’Association des Cadres Supérieurs et Dirigeants du Groupe Orange (ACSED) revient sur les rumeurs de rapprochement entre Bouygues et Orange. Ils annoncent que "ce n’est pas le nombre d’or de trois opérateurs qui nous obnubile ! C’est qu’un tel projet industriel fait sens. Il nous paraît positif pour les investissements, le développement accéléré de l’économie numérique et donc du PIB, les synergies, le consommateur mais également pour l’emploi : sauvegarde chez Bouygues Telecom, abaissement de la pyramide des âges chez Orange."
 
Si les cadres et dirigeants d’Orange concèdent qu’Orange "doit retrouver la croissance", et dispose toujours "d’une dette élevée", ils souhaitent éviter qu’Orange "tire les marrons du feu pour un autre, qui avec un investissement au demeurant fort limité, serait le grand bénéficiaire de l’opération sans prendre aucun risque, ce qui serait quand même un comble."
 
Ils se méfient donc de ne pas faire le jeu de Free qui pourrait pour des raisons concurrentielles récupérer des antennes et des fréquences de Bouygues si ce dernier était racheté par Orange.
 
Ils estiment néanmoins qu’un tel rapprochement est "bon pour le groupe d’autant qu’une telle acquisition ne se fera pas exclusivement en cash comme dans les années 2000."