Fin du roaming Européen : pour l’UFC Que Choisir, “rien n’est encore acté”

Fin du roaming Européen : pour l’UFC Que Choisir, “rien n’est encore acté”

Alors que le Parlement Européen a voté, en avril dernier, la fin des frais d’itinérance au sein de l’UE à compter du 15 décembre 2015, certains se montrent sceptiques sur la fin du roaming européen.

 
Pour Antoine Autier, chargé de mission nouvelles technologies à l’UFC Que Choisir, "rien n’est encore acté : le texte doit être validé par les gouvernements nationaux. Or ils pourraient décider de repousser la date d’application ou encore ajouter des contraintes telles que les consommateurs auraient toujours, in fine, toujours un surcoût à régler s’ils utilisaient leur portable à l’étranger."
 
Si certains opérateurs prennent déjà de l’avance proposant des forfaits incluant le roaming européen sur une période limitée dans le temps, d’autres, comme Free proposent au fur et à mesure des pays supplémentaires accessibles sans surcoût. Enfin, certains continuent de geindre sur leur sort, estimant que la fin des frais d’itinérance à l’étranger les prive d’une source de revenu non-négligeable dans un secteur en crise.
 
Face à ces discours divergents, Antoine Autier souligne néanmoins "l’excellent travail" du Parlement Européen qui a retoqué "la proposition initiale de la Commission Européenne" laquelle était "décevante" après leur "reculade".
 
Le vote des Etats Membres de l’Union Européenne interviendra après les élections européennes qui ont lieu ce dimanche.
 
Source : 20 minutes